Gymnocalycium telaritense n. n.

Sous-genre : Trichomosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Gymnocalycium telaritense est un nom de catalogue d’origine Tchèque que ni Graham Charles ni Detlev Metzing n’évoquent dans leur ouvrage. E.W. Putman, dans Gymnocalycium, National Cactus and Succulent Society, 1978 le décrit ainsi : C’est une plante à l’apparence tout à fait particulière. Elle porte des épines noires droites érigées à partir d’une tige gris-brun foncé et très arrondie dont les côtes et les tubercules sont peu prononcés et arrondis, donnant à ce Gymnocalycium une forme presque sphérique. La fleur est blanche et les pétales sont décorés d’une bande médiane brunâtre.
La liste d’Ulrich Creutzburg renvoie vers Gymnocalycium riojense v. paucispinum.
Ce taxon proviendrait de Telaritos, dans la Province de Catamarca et de La Rioja en Argentine. On le rencontre chez certains revendeurs sous le nom de Gymnocalycium riojense v. telaritense.

De fait ce taxon semble apparenté à Gymnocalycium bodenbenderianum.

Gymnocalycium telaritense v. azureum

Gymnocalycium telaritense v. azureum.
Sujets de 2 ans issus d’un semis de graines Kaktusy Prochazka réf. : 2011/11582