Gymnocalycium multiflorum v. parisiense (K. Schumann) Backeberg 1936

Sous-genre : Scabrosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

 

Les taxons :
* Gymnocalycium achirasense H Till et Schatzl nom inval KuaS 30(2): pp.25-28 (1979) Validé par H Till in KuaS 38(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium horridispinum Frank nom inval KuaS 14(1): pp. 8-10 (1963). Validé par H. Till in KuaS 28(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium monvillei (Lemaire 1838) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose (1918)
* Gymnocalycium rosanthemum -Gymnocalycium Pfeiffer – Piante Grasse 5(1): 41 (1985)

sont étroitement liés par leur longue histoire et de multiples combinaisons nomenclaturales les ayant alternativement unis ou séparés. Il est donc utile de prendre connaissance de l’histoire de chacun de ces taxons et des nombreuses sous-espèces ou variétés pour mieux comprendre la vision actuelle des différents spécialistes qui n’ont pas une approche unanime sur leurs rangs taxonomiques respectifs.

Voici une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons : [table id=5 /]

Gymnocalycium monvillei var parisiense pourrait porter ce nom en mémoire du collectionneur Français Monville, résidant à Paris.

Quoi qu’il en soit, ce taxon est à mettre en synonymie avec Gymnocalycium monvillei selon G. Charles et avec Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose selon Till (AGG)

Gymnocalycium multiflorum v. parisiense. Sujet de 9 ans, origine Jan Paul Betlem.

Gymnocalycium multiflorum v. parisiense. Sujet de 9 ans, origine Jan Paul Betlem.

Gymnocalycium multiflorum v. parisiense.

Gymnocalycium multiflorum v. parisiense. Même sujet à 11 ans.