Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose

Sous-genre : Scabrosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : G. monvillei
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : G. monvillei
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. monvillei
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. brachyanthum
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)
 
 

Les taxons :
* Gymnocalycium achirasense H Till et Schatzl nom inval KuaS 30(2): pp.25-28 (1979) Validé par H Till in KuaS 38(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium horridispinum Frank nom inval KuaS 14(1): pp. 8-10 (1963). Validé par H. Till in KuaS 28(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium monvillei (Lemaire 1838) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose (1918)
* Gymnocalycium rosanthemum -Gymnocalycium Pfeiffer – Piante Grasse 5(1): 41 (1985)

sont étroitement liés par leur longue histoire et de multiples combinaisons nomenclaturales les ayant alternativement unis ou séparés. Il est donc utile de prendre connaissance de l’histoire de chacun de ces taxons et des nombreuses sous-espèces ou variétés pour mieux comprendre la vision actuelle des différents spécialistes qui n’ont pas une approche unanime sur leurs rangs taxonomiques respectifs.

Voici une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons :

Année Espèce Sous-Espèce Variété ou forme modifié en
1922 brachyanthum 1959, 1993, 2008
1936 grandiflorum (G. mostii) 1990, 1999
1936 multiflorum var. parisiense
1959 monvillei var. brachyanthum
1979 achirasense 1993, 1995, 2009, 2010
1963 horridispinum 1995
1981 schuetzianum 1993
1985 rosanthemum ?
1990 monvillei var. grandiflorum
1990 monvillei var. steineri var. nov.
1993 monvillei ssp achirasense comb. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense fma. villamercedense f. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. chacrasense var. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. echinatum var. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. kainradiae var. nov. 2010, 2016
1993 monvillei ssp achirasense var. orientale var. nov. 2010
1993 monvillei ssp brachyanthum comb. nov.
1993 monvillei ssp brachyanthum var. gertrudae var. nov. 1999
1993 monvillei ssp horridispinum comb. nov.
1993 monvillei ssp schuetzianum comb. nov.
1995 horridispinum var. achirasense
1999 monvillei ssp gertrudae
1999 monvillei ssp gertrudae var. confusa var. nov.
1999 monvillei var. grandiflorum
1999 monvillei var. coloratum var. nov.
2007 multiflorum var. ourselianum
2008 brachyanthum var. confusa
2009 horridispinum ssp achirasense
2009 monvillei var. safronovii var. nov.
2010 achirasense ssp echinatum
2010 achirasense ssp kainradiae 2016
2010 achirasense var. chacrasense
2010 achirasense var. orientale 2016
2010 achirasense var. villamercedense
2016 orientale
2016 orientale ssp kainradliae

Gürke a décrit ce taxon à partir d’une plante cultivée dans le jardin botanique de Berlin, sous le nom de Echinocactus brachyanthus. Cette plante présentait une fleur de dimension sensiblement inférieure à celle de l’espèce type.  Elle devint Gymnocalycium brachyanthum grâce à Britton et Rose.

En 1993, Till et G. Neuhuber désignèrent un néotype pour les plantes provenant de la Sierra San Luis : Gymnocalycium monvillei ssp brachyanthum. Plus tard, en 1999, G. Neuhuber changea d’avis, abandonna ce néotype  et donna le nom de Gymnocalycium brachyanthum aux plantes  poussant près de Carlos Paz, Province de Cordoba et suggéra que ces plantes étaient synonymes de Gymnocalycium grandiflorum, un nom de Backeberg d’attribution incertaine.

Par la suite il nomma ces plantes Gymnocalycium monvillei ssp gertrudae v. confusa.

Devant autant de confusion, G. Charles considère que brachyanthum n’est guère mieux qu’un simple synonyme de la sous-espèce Gymnocalycium monvillei ssp monvillei.

On retiendra de la genèse difficile de ce taxon qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un synonyme de Gymnocalycium monvillei (Voir sous ce taxon pour plus de détails). Malgré tout on continue à trouver dans le commerce, notamment chez Kakteen Piltz, des graines référencées à ce nom et dont de jeunes plants sont présentés ci-dessous.

Gymnocalycium brachyanthum GN 77/1184

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum GN 77/1184). R3, San Luis, Argentine, 1320 m
Sujets de 7 ans issus de semis Kakteen Piltz, réf. : 2007/4610

Gymnocalycium brachyanthum GN 91-77/1184. Même sujet que ci-dessus à 9 ans.

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum GN 91-77/1184). Même sujet que ci-dessus à 9 ans.

Gymnocalycium brachyanthum GN 91-77/1184.

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum GN 91-77/1184). Même sujet que ci-dessus à 11 ans.

Gymnocalycium brachyanthum GN 91-77/1184. Même sujet que ci-dessus à 9 ans.

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum GN 91-77/1184). Autre sujet du même semis à 9 ans.