Gymnocalycium sutterianum (Schick) Hosseus subsp. arachnispinum Řepka

Sous-genre : Gymnocalycium

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

 

 

Gymnocalycium sutterianum (Schick) Hosseus subsp. arachnispinum Repka est un nouveau taxon décrit dans  la revue Novon : A Journal for Botanical Nomenclature, publié par le Missouri Botanical Garden (Repka, R; Koutecky, P; Vahalik, P. (2015): A New Subspecies and a New Combination in Gymnocalycium sutterianum (Cactaceae, Trichocereeae) from Argentina. – Novon 24(3): p. 274-277).

Le type de cette nouvelle sous-espèce Gymnocalycium sutterianum (Schick) Hosseus subsp. arachnispinum Řepka (Cactaceae, Trichocereeae) provient d’Argentine, Province de Cordoba, Rio Cuarto, Sierra de las Penas, village d’Elena, à environ 5 km à l’Est du village, à 680 m d’altitude.

Il diffère de la sous-espèce type principalement du fait des caractères morphologiques suivants: une tige plus petite, de plus courtes distances entre les aréoles, de petits tubercules hémisphériques (8-12 mm de diamètre) sur les côtes, sept à neuf épines plus courtes (7-10 mm) par aréole. Ces épines sont plus courtes, souvent pliées sur les tubercules, elles sont également plus minces, 0,25 à 0,4 mm de diamètre. Les fleurs sont plus petites. La nouvelle sous-espèce diffère également en niveau de ploïdie (G. sutterianum subsp. sutterianum 2n = 6x, G. sutterianum subsp arachnispinum 2n = 4x). De plus, les populations de la nouvelle sous-espèce se trouvent dans une zone de distribution totalement distincte de celle des autres sous-espèces connues.

Des graines de ce taxon sont en cours de culture et des photos seront présentées dés que possible.