Gymnocalycium damsii subsp evae var. rotundulum Backeberg ex H. Till & Amerhauser nom. illeg.

Sous-genre : Muscosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Ce taxon a été publié en 2004 dans l’article : Die Gymnocalycien des Gran Chaco und der Savannen aus Argentinien, Bolivien und Paraguay 4: Zur Identität des Gymnocalycium damsii (K. Sch.) Br. & R. und seiner Formen aus der Subsectio C1 Periferialia. – Gymnocalycium 17(1): 553-554 (2004) illus. pl, fl.

Il se caractérise principalement par une petite tige sphérique, courte avec un épiderme gris-vert, des côtes présentant des arêtes nettes portant de petites bosses, 3 – 5 (- 7) épines gris-blanc de 2 – 6 mm de long.
Origine : Bolivie, Santa Cruz, province de Chiquitos, San Jose de Chiquitos.

H Amerhauseri et W Till, dans leur classification du Genre Gymnocalycium (AGG, Gymnocalycium 26(3)2013:1085-1094) valident le taxon Gymnocalycium damsii ssp evae Halda et Milt.

De ce fait, un certain nombre de formes précédemment décrites sont donc dorénavant placées en tant que simples variétés de ce taxon :

Gymnocalycium damsii ssp. evae v. rotundulum VOS 03-047

Gymnocalycium damsii ssp. evae v. rotundulum VOS 03-047. Sud-est de Naranjos, 175 m, Santa Cruz, Bolivie.
Sujets de 20 mois, issus d’un semis de graines L. Bercht réf. : 2017/2217