Gymnocalycium schroederianum ssp boessii R. Kiesling, E. Marchesi & O. Ferrari

Sous-genre : Gymnocalycium

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : G. schroederianum
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : G. schroederianum ssp boessii

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. schroederianum ssp boessii
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. erolesii
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

La sous-espèce Gymnocalycium schroederianum ssp boessii R Kiesling, E Manchesi et O Ferrari a été décrite en 2002 (Kiesling, R.; Marchesi, E.; Ferrari, O. (2002): Eine neue Unterart aus Argentinien. Gymnocalycium schroederianum subsp. boessii, subsp. nov. – Kakteen und andere Sukkulenten, 53(9), p. 225-232). Elle avait pour synonymes Gymnocalycium erolesii Neuhuber et Bercht. Ce taxon pousse en différentes localités dans la Province de Santa Fé en Argentine. Le terrain sur lequel il pousse est plat, ouvert, en bordure de forêts ou sous des arbustes, parfois dans l’herbe ou avec de la mousse.

W. Papsch, en 2001, (Gymnocalycium hyptiacanthum subsp. schroederianum (Osten) Papsch comb. et stat. nov. Papsch, W.: Die pampinen Gymnocalycien – 3. Gymnocalycium hyptiacanthum (Lemaire) Britton & Rose. – Gymnocalycium 14(1), p. 385–392 (2001)) recombine Gymnocalycium schroederianum en en faisant  Gymnocalycium hyptiacanthum ssp schroederianum (Osten) Papsch.

Le Groupe AGG considère que Gymnocalycium schroederianum Osten et Gymnocalycium schroederianum ssp boessii R. Kiesling, Marchesi & Ferrari deviennent des synonymes de Gymnocalycium hyptiacanthum ssp schroederianum (Osten) Papsch.

Cette sous-espèce boessii pose problème. Selon certains auteurs elle pourrait ne pas appartenir à l’espèce Gymnocalycium schroederianum mais pourrait être, par exemple, le véritable Gymnocalycium leptanthum. D’autres (L. Bercht) pensent que Gymnocalycium erolesii pourrait être le premier nom à utiliser pour désigner cette espèce distincte.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii.
Sujet de 4 ans issu d’un semis de graines A. de Barmon réf. : 2005/435

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii. Même sujet

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii.
Même sujet à 9 ans


Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii)

Gymnocalycium erolesii.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii).

Gymnocalycium erolesii.

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii).

Gymnocalycium erolesii

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii).

Gymnocalycium erolesii

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii).

Gymnocalycium erolesii

Gymnocalycium schroederianum ssp boessii (erolesii).
coupe longitudinale d’une fleur