Gymnocalycium catamarcense ssp catamarcense fma ensispinum H.Till & W.Till

Sous-genre : Scabrosemineum

Espèce non reconnue par Graham Charles
Espèce non reconnue par Detlev Metzing
Espèce non reconnue par « The Plant List »

qui la met en synonymie avec Gymnocalycium pugionacanthum Backeberg ex H.Till

 
 

 

 

Ce nouveau taxon a été publié en 1995 par H et W Till en même temps qu’une autre sous-espèces et trois formes (Till, H.; Till, W.: Gymnocalycium hybopleurum. 2. Teil: Neubenennung der unter diesem Namen bekannten argentinischen Pflanzen. – Gymnocalycium 8(1), p. 141–146 (1995)).

Il provient de la Cuesta de la Chilca, près du col, Province de Catamarca en Argentine. Il se distingue du type par une spination plus volumineuse.  Ces épines sont plates, droites ou légèrement incurvées, de couleur “corne pâle” et mesurent 40 mm de long. En vieillissant, sa tige reste discoïde. Il a été nommé d’après la forme des épines. Ensispinum = avec des épines comme une épée.

 
Gymnocalycium catamarcense fma ensispinum OF 27/80

Gymnocalycium pugionacanthum (catamarcense fma ensispinum OF 27/80). Las Chilcas, Catamarca, Argentine.
Sujet de 8 ans, issu de semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2007/2645

Gymnocalycium pugionacanthum (catamarcense fma ensispinum OF 27-80. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium pugionacanthum (catamarcense fma ensispinum OF 27-80. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium pugionacanthum (catamarcense fma ensispinum OF 27-80. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium pugionacanthum (catamarcense fma ensispinum OF 27-80. Même sujet à 10 ans.