Gymnocalycium striglianum ssp aeneum Meregalli & Guglielmone

Sous-genre : Gymnocalycium

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. striglianum
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. striglianum
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Gymnocalycium striglianum subsp. aeneum Meregalli & Guglielmone a été publié en 2006
(Meregalli, M. & Guglielmone, L.: Gymnocalycium striglianum subsp. aeneum n. subsp. una nuova entitá dalla provincia di San Luis, Argentina. – Cactus & Co. 2(10): 74-75 (2006))

Gymnocalycium striglianum ssp aeneum appartient à une petite population à l’est de Mendoza, dans la sierra de Las Quijadas . Son statut de sous-espèce n’est pas reconnu par G. Charles bien qu’il dise le mériter. Alain Laroze, bon connaisseur de l’Argentine et de ses cactus, m’a fait connaître sa position sur ce taxon in litterisTous les auteurs ne sont pas convaincus de la pertinence de Gymnocalycium striglianum ssp. aenum et argumentent que les plantes trouvées à Las Quijadas sont des Gymnocalycium borthii ssp. nogolense.
Ce qui conduirait à mettre Gymnocalycium striglianum ssp. aenum en synonymie de Gymnocalycium borthii ssp. nogolense.

La sous-espèce Gymnocalycium striglianum ssp aeneumconsidérée comme taxon valable par le groupe AGG possède une tige de couleur bronze, une épaisse pruine cireuse, des épines plus fortes et proéminentes, de couleur brune. Les fleurs ont un péricarpe plus mince, le réceptacle presque blanc avec des nuances roses.

Gymnocalycium striglianum (ssp aeneum GN 90-120/893)

Gymnocalycium striglianum (ssp aeneum GN 90-120/893). La Cafera, Mendoza, Argentine.
Sujet de 5 ans issu d’un semis de graines L. Bercht réf. : 2007/2270