Gymnocalycium alenae Kulhanek

Sous-genre : Gymnocalycium

Taxon décrit en 2017 : Gymnocalycium alenae Kulhánek, a new species from the northern part of province Córdoba.
Schütziana 8(2017)2 pp. 24-38

 

Gymnocalycium alenae Kulhanek a été découvert par Thomas Kulhanek à quelques kilomètres au sud de San Francisco de Chañar dans les environs de Estancia La Quinta, Sobremonte, dans la province de Cordoba, Argentine.

Affilié au groupe d’espèces Gymnocalycium taningaense, Gymnocalycium alenae Kulhánek se distingue par ses cinq à sept épines radiales plus fortes et plus courtes dirigées vers le bas, par son réceptacle au style saillant et par la rangée primaire d’étamines adhérant à la base du réceptacle et distinctement séparée des autres étamines insérées sur la paroi du réceptacle.

En partie liée à Gymnocalycium affine Řepka, Gymnocalycium alenae Kulhánek se distingue également par ses plantes solitaires, sa plus petite taille et son plus petit nombre d’épines, par sa floraison beaucoup plus précoce, car lorsque Gymnocalycium alenae commence à fructifier Gymnocalycium affine Řepka commence à fleurir, et aussi par son péricarpe plus court et de plus petits fruits….

Gymnocalycium alenae appartient vraisemblablement à une population hybridogène ayant pour parents Gymnocalycium taningaense et Gymnocalycium affine même si la distance qui sépare cette population de celle de Gymnocalycium taningaense est d’environ 200 km.