Gymnocalycium pflanzii v. albipulpa

Sous-genre : Pirisemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Gymnocalycium pflanzii var albipulpa fut initialement décrite, de manière invalide, comme Gymnocalycium saglionis var bolivianum. Ce nom fut changé par Ritter en Gymnocalycium pflanzii v. albipulpa, taxon invalidé également. Elle fut validement décrite comme Gymnocalycium zegarrae en 1958 par Cardenas. Donald, en 1971, en fit une variété de Gymnocalycium pflanzii puis G. Charles l’éleva au rang de sous-espèce de pflanzii en 2005.

Le groupe de travail sur le Genre Gymnocalycium (AGG) en fait un synonyme de Gymnocalycium zegarrae Cardenas

Cette sous-espèce se différencie de la sous-espèce pflanzii par la pulpe blanche et l’ouverture verticale de ses fruits mûrs.

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa)

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa)
Origine H. Kuentz

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa)

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa). Même sujet

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa)

Gymnocalycium pflanzii ssp zegarrae (v. albipulpa). Coupe longitudinale d’une fleur