Gymnocalycium mesopotamicum Kiesling

Sous-genre : Gymnocalycium

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : G. mesopotamicum
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : G. mesopotamicum
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. mesopotamicum
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. mesopotamicum
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)


 

 Depuis sa description par Kiesling en 1980, l’existence de ce taxon n’a pas fait l’objet de discussions. Il dispose d’une identité bien marquée et non contestée. Kiesling estime que les graines de cette espèce ont des caractéristiques communes aux sous-genres Trichomosemineum et Macrosemineum. Son plus proche parent est probablement Gymnocalycium angelae qui pousse à proximité.

Cette espèce a été décrite comme solitaire alors qu’en culture elle est très rapidement et fortement cespiteuse.

Gymnocalycium mesopotamicum P 241

Gymnocalyciuml mesopotamicum P 241. Mercedes 200 m, Corrientes, Argentine.
Sujet de 8 ans issu d’un semis de graines A. de Barmon réf. : 2005/445

Gymnocalycium mesopotamicum

Autre sujet, détail

Gymnocalyciuml mesopotamicum P 241.

Gymnocalyciuml mesopotamicum P 241. Même sujet à 10 ans

Gymnocalycium mesopotamicum P 241

Gymnocalycium mesopotamicum P 241

Gymnocalycium mesopotamicum P 24 à 16 ans.

Gymnocalycium mesopotamicum P 24 à 11 ans.

Gymnocalycium mesopotamicum P 24. Autre sujet du même semis à 16 ans

Gymnocalycium mesopotamicum P 24. Autre sujet du même semis à 11 ans.

Coupe longitudinale d'une fleur de G. mesopotamicum

Coupe longitudinale d’une fleur