Gymnocalycium taningaense Piltz ssp fuschilloi Neuhuber

Sous-genre : Gymnocalycium

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte

CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. taningaense
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. taningaense ssp fuschilloi
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Gert Neuhuber a décrit en 2007 une nouvelle sous-espèce dénommée Gymnocalycium taningaense ssp fuschilloi (Neuhuber, G.: Zur geografischen Radiation des Gymnocalycium borthii und seiner Verwandten. – Gymnocalycium 20(1), p. 697-708 (2007)). Celle-ci est isolée de l’espèce-type et occupe le versant est de la Sierra de Comechingones, d’Arroyo San Antonio au Rio de la Cruz, dans la Province de Cordoba.

Cette sous-espèce diffère de Gymnocalycium taningaense par la couleur gris-vert à gris-vert foncé mat du corps,  une tige courte portant 9 (13) côtes, droites et assez plates, des épines parfois pectinées, les 3 épines inférieures sont souvent regroupées, parfois légèrement crochues, de couleur rouge foncé à la base, aux extrémités plus claires. Parfois les épines sont noires ou brun très foncé.  Une épine centrale peut atteindre 13 mm. Les fleurs, de 48 à 55 mm de long, atteignent 48 mm de diamètre, blanches, le plus souvent en forme de cloche, peu abondantes. Pétales extérieurs lancéolés ou largement lancéolés, 21,5 mm de long et 5,5 mm de large, blancs, parfois avec une bande médiane blanc-crème et une pointe rose très claire, extérieurement à la pointe rouge brunâtre ou vert foncé avec une teinte rose pâle. Les pétales sont légèrement lancéolés, de 6 mm de long et de 4 mm de large, blancs. Réceptacle à paroi épaisse, rose, virant au rose pâle, de 11 mm de hauteur et de 7 mm de diamètre. La chambre nectarifère est orange rose à rose, 1,3 mm de hauteur, 1,9 mm de diamètre. Ecailles nombreuses, hémisphériques, bordées de blanc à rose clair. Péricarpe conique à légèrement fuselé, de 17 mm de long, 6,5 mm de diamètre, gris-vert clair, extérieurement mat avec des écailles arrondies, triangulaires, rose-vert, à lignes claires, à extrémités roses.

Le fruit est gris-vert clair, ovale ou en forme de massue, mesure 17 à 21 mm de hauteur, 7 à 11 mm de diamètre. Graines de 1,25 à 1,4 mm de long, 1,2 mm de diamètre, effilées dans la région hilo-micropylaire, testa noire de forme arrondie, région hilo-micropylaire bien délimitée, trapézoïdale à ovale.

Dans son article intitulé : Eine neue Subspezies von Gymnocalycium gaponii Neuhuber – Gymnocalycium 32(1)2019, l’auteur Radomir Repka rattache le taxon Gymnocalycium gaponii à l’agrégat Gymnocalycium erinaceum défini comme rassemblant les Gymnocalycium présentant les caractéristiques suivantes :

Une tige petite, des épines dont la base est de couleur rouge à brun-rouge, des fleurs blanches à roses un fruit de forme ovale ou courtement fusiforme ainsi que des graines de taille réduite. De plus tous les taxons appartenant à cet agrégat en dehors de Gymnocalycium campestre ont le même niveau de diploïdie (2n=22) (tétraploïde pour G. campestre).

Les taxons de cet agrégat sont, par ordre alphabétique :

G. amerhauseri, G. amerhauseri ssp altagraciense, G. campestre, G. erinaceum, G. erinaceum var. paucisquamosum, G. gaponii, G. gaponii ssp geyeri, G. kuehhasii, G. kulhanekii, G. ilseae, G. papschii, G. pinali, G. taningaense ssp fuschilloi et G. walteri.

 

 

Gymnocalycium taningaense subsp fuschilloi VoS 13-1523

Gymnocalycium taningaense subsp fuschilloi VoS 13-1523. Argentinien; Córdoba; west of La Cruz; 578 m.
Sujets de 18 mois issus d’un semis de graines Volker Schaedlich réf. : VoS 13-1523