Gymnocalycium achirasense ssp chacrasense (Neuhuber) Neuhuber et Gapon

Sous-genre : Scabrosemineum

 

 

Les taxons :
* Gymnocalycium achirasense H Till et Schatzl nom inval KuaS 30(2): pp.25-28 (1979) Validé par H Till in KuaS 38(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium horridispinum Frank nom inval KuaS 14(1): pp. 8-10 (1963). Validé par H. Till in KuaS 28(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium monvillei (Lemaire 1838) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose (1918)
* Gymnocalycium rosanthemum -Gymnocalycium Pfeiffer – Piante Grasse 5(1): 41 (1985)

sont étroitement liés par leur longue histoire et de multiples combinaisons nomenclaturales les ayant alternativement unis ou séparés. Il est donc utile de prendre connaissance de l’histoire de chacun de ces taxons et des nombreuses sous-espèces ou variétés pour mieux comprendre la vision actuelle des différents spécialistes qui n’ont pas une approche unanime sur leurs rangs taxonomiques respectifs.

Voici une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons :

AnnéeEspèceSous-espèceVariété et/ou Formemodifié en
1922brachyanthum1959, 1993, 2008
1936grandiflorum (G. mostii)1990, 1999
1936multiflorumvar. parisiense
1959monvilleivar. brachyanthum
1979achirasense1993, 1995, 2009, 2010
1963horridispinum1995
1981schuetzianum1993
1985rosanthemum ?
1990monvilleivar. grandiflorum
1990monvilleivar. steineri var. nov.
1993monvilleissp. achirasense comb. nov.2010
1993monvilleissp. achirasense fa. villamercedense f. nov.2010
1993monvilleissp. achirasensevar. chacrasense var. nov.2010
1993monvilleissp. achirasensevar. echinatum var. nov.2010
1993monvilleissp. achirasensevar. kainradiae var. nov.2010
1993monvilleissp. achirasensevar. orientale var. nov.2010
1993monvilleissp. brachyanthum comb. nov.
1993monvilleissp. brachyanthumvar. gertrudae var. nov.
1993monvilleissp. horridispinum comb. nov.
1993monvilleissp. schuetzianum comb. nov.
1995horridispinumvar. achirasense
1999monvilleissp. gertrudae
1999monvilleissp. gertrudaevar. confusa var. nov.
1999monvilleivar. grandiflorum
1999monvilleivar. coloratum var. nov.
2007multiflorumvar. ourselianum
2008brachyanthumvar. confusa
2009horridispinumssp. achirasense
2009monvilleivar. safronovii var.nov.
2010achirasensessp. echinatum
2010achirasensessp. kainradiae
2010achirasensevar. chacrasense
2010achirasensevar. orientale
2010achirasensevar. villamercedense

Le taxon Gymnocalycium achirasense var chacrasense a été décrit par Gert Neuhuber en 1993 en tant que Gymnocalycium monvillei ssp achirasense var chacrasense Neuhuber.

Dans son n° 15 du mois de février 2016, le journal en ligne “The Cactus Explorer”, Victor Gapon et Gert Neuhuber publiaient leur réflexion sur Gymnocalycium achirasense et plus particulièrement sur le complexe “Gymnocalycium achirasense-orientale” dont ils proposent une nouvelle révision.

Les auteurs considèrent que Gymnocalycium achirasense var. orientale (Neuhuber) Gapon doit être érigé en une nouvelle espèce : Gymnocalycium orientale Neuhuber & Gapon. Ce nouveau taxon diffère de Gymnocalycium achirasense H. Till & et Schatzl ex H. Till par la couleur vert foncé de sa tige, un faible nombre d’épines (5-7) qui sont courtes, épaisses, brun-foncé à noir puis devenant gris avec l’âge.

Ils proposent deux nouvelles combinaisons pour le complexe “Gymnocalycium achirasense-orientale” :

  • Gymnocalycium orientale Neuhuber et Gapon ssp kainradiae (Neuhuber) Neuhuber et Gapon,
  • Gymnocalycium achirasense H. Till et Schatzl ex H. Till ssp chacrasense (Neuhuber) Neuhuber et Gapon,
  • une nouvelle variété de Gymnocalycium orientale (Gymnocalycium orientale var. vikulovii Gapon et Neuhuber) est décrite, des pentes orientales de la Sierra de Comechingones, Province de Cordoba, à une altitude de 1400-1600 m., le long de la route de Lutti à Merlo.
    Ce taxon se distingue de l’espèce-type par une tige plus forte, luisante, un nombre plus important d’épines centrales (1-4) et radiales (9), une couleur plus claire des épines les plus puissantes (gris-clair, brun-clair, ivoire). Il pousse à une altitude supérieure à celle de l’espèce-type (600-900 m)

Les plantes du taxon Gymnocalycium achirasense H. Till et Schatzl ex H. Till sont plus grandes, plus de 10 cm de diamètre, et portent des fleurs parmi les plus grandes du Genre (jusqu’à 10 cm de diamètre), de couleur rose pâle.

Au terme de ce travail, ils présentent ainsi la synthèse du complexe monvillei-horridispinum-achirasense-orientale

EspèceSous-EspèceVariété
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. monvillei
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. monvilleivar. monvillei
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. monvilleivar. steineri H. Till (1990) Gapon (2009)
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. monvilleivar. coloratum Neuhuber (1999)
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. monvilleivar. safronovii Gapon (2009)
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. gertrudae (Neuhuber) Neuhuber (1999)
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. gertrudae (Neuhuber) Neuhuber (1999)var. gertrudae
Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton & Rose (1922ssp. gertrudae (Neuhuber) Neuhuber (1999)var. confusa Neuhuber (1999)
Gymnocalycium horridispinum G. Frank ex H. Till (1987)
Gymnocalycium achirasense H. Till & Schatzl ex H. Till (1987)
Gymnocalycium achirasense H. Till & Schatzl ex H. Till (1987)ssp. achirasense
Gymnocalycium achirasense H. Till & Schatzl ex H. Till (1987)ssp. achirasensevar. villamercedense (H. Till & Neuhuber) Gapon (2010)
Gymnocalycium achirasense H. Till & Schatzl ex H. Till (1987)ssp chacrasense (Neuhuber) Gapon & Neuhuber (2016)
Gymnocalycium achirasense H. Till & Schatzl ex H. Till (1987)ssp echinatum (Neuhuber) Gapon (2010)
Gymnocalycium orientale (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)
Gymnocalycium orientale (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)ssp orientale
Gymnocalycium orientale (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)ssp orientalevar. orientale
Gymnocalycium orientale (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)ssp orientalevar. vikulovii Gapon et Neuhuber (2016)
Gymnocalycium orientale (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)ssp kainradliae (Neuhuber) Neuhuber & Gapon (2016)

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 360

Gymnocalycium achirasense v chacrasense LB 360

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 360. Nord de Las Chacras, San Luis, Argentine.
Semis de graines d’origine Piltz. Sujet de 4 ans.

442-achirasense-v-chacrasense-lb360-14090202

Même sujet à 7 ans.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 360. Même sujet à 9 ans.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 360. Même sujet à 9 ans.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 360. Même sujet détail.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 360. Même sujet détail.

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 360

Même sujet à 11 ans.

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 360

Autre sujet d’un même semis.


Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 352

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 352

Gymnocalycium achirasense v. chacrasense LB 352
Origine Ets Durand. Sujet de 6 ans. Potrerillo, San Luis, Argentina

508-achirasense-v-chacrasense-lb352-12061804

Même sujet, détails.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense (achirasense v chacrasense LB 360)

Même sujet à 9 ans

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352. Sujet de 12 ans.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352. Sujet de 12 ans. Origine Ets Durand.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352. Détail.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352. Détail.

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352

Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense v. chacrasense LB 352. Même sujet à 10 ans