Gymnocalycium monvillei (Lemaire) Britton et Rose ssp monvillei

Sous-genre : Scabrosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : G. monvillei
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : G. monvillei
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : G. monvillei
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : G. monvillei
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

 

 

Les taxons :
* Gymnocalycium achirasense H Till et Schatzl nom inval KuaS 30(2): pp.25-28 (1979) Validé par H Till in KuaS 38(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium horridispinum Frank nom inval KuaS 14(1): pp. 8-10 (1963). Validé par H. Till in KuaS 28(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium monvillei (Lemaire 1838) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose (1922)
*Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose (1918)
* Gymnocalycium rosanthemum -Gymnocalycium Pfeiffer – Piante Grasse 5(1): 41 (1985)

sont étroitement liés par leur longue histoire et de multiples combinaisons nomenclaturales les ayant alternativement unis ou séparés. Il est donc utile de prendre connaissance de l’histoire de chacun de ces taxons et des nombreuses sous-espèces ou variétés pour mieux comprendre la vision actuelle des différents spécialistes qui n’ont pas une approche unanime sur leurs rangs taxonomiques respectifs.

Voici une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons :

 

Année Espèce Sous-Espèce Variété ou forme modifié en
1922 brachyanthum 1959, 1993, 2008
1936 grandiflorum (G. mostii) 1990, 1999
1936 multiflorum var. parisiense
1959 monvillei var. brachyanthum
1979 achirasense 1993, 1995, 2009, 2010
1963 horridispinum 1995
1981 schuetzianum 1993
1985 rosanthemum ?
1990 monvillei var. grandiflorum
1990 monvillei var. steineri var. nov.
1993 monvillei ssp achirasense comb. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense fma. villamercedense f. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. chacrasense var. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. echinatum var. nov. 2010
1993 monvillei ssp achirasense var. kainradiae var. nov. 2010, 2016
1993 monvillei ssp achirasense var. orientale var. nov. 2010
1993 monvillei ssp brachyanthum comb. nov.
1993 monvillei ssp brachyanthum var. gertrudae var. nov. 1999
1993 monvillei ssp horridispinum comb. nov.
1993 monvillei ssp schuetzianum comb. nov.
1995 horridispinum var. achirasense
1999 monvillei ssp gertrudae
1999 monvillei ssp gertrudae var. confusa var. nov.
1999 monvillei var. grandiflorum
1999 monvillei var. coloratum var. nov.
2007 multiflorum var. ourselianum
2008 brachyanthum var. confusa
2009 horridispinum ssp achirasense
2009 monvillei var. safronovii var. nov.
2010 achirasense ssp echinatum
2010 achirasense ssp kainradiae 2016
2010 achirasense var. chacrasense
2010 achirasense var. orientale 2016
2010 achirasense var. villamercedense
2016 orientale
2016 orientale ssp kainradliae

Gymnocalycium monvillei est l’une des espèces de Gymnocalycium les plus communes dans les collections. Elle est remarquable tant par sa capacité à pousser rapidement et à offrir de belles fleurs souvent rose pâle, voire blanches, que par sa spination impressionnante et de couleur dorée. Dans le sud de sa répartition, ces plantes tendent à avoir une spination plus fine et des fleurs plus petites.

Bien que lors de sa première description ce taxon ait vu son origine localisée au Paraguay, actuellement les auteurs s’accordent à situer son origine dans les montagnes des Provinces de Cordoba et de San Luis en Argentine.

Un certain nombre de taxons ont vu le jour depuis sa description en 1838 pour décrire des espèces proches que G. Charles propose de placer en synonymie avec celui-ci. Ainsi les taxons suivants seront donc considérés par Graham Charles comme de simples synonymes de l’espèce-type :

1) Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose ou Gymnocalycium monvillei ssp brachyanthum (Gürke) Till. Ce taxon ayant fait l’objet de multiples confusions est ici traité comme un simple synonyme bien que le groupe AGG considère ce taxon comme valide.

2) Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose. Décrit initialement à partir d’un sujet de collection sans origine, ce taxon ne peut être retenu car ne disposant pas d’origine fiable.

3) Gymnocalycium schuetzianum H. Till et Schatzl. Pour ce taxon également, l’origine géographique n’est pas certaine. Le groupe de travail AGG considère cependant ce taxon comme valable.

4) Gymnocalycium grandiflorum Backeberg. La description initiale de ce taxon l’apparentait davantage à Gymnocalycium mostii. Un néotype désigné par Neuhuber en 1999 et attribué à une forme de Gymnocalycium monvillei provient d’une localité à l’ouest d’Icho Cruz, à 1050 m d’altitude, dans la Province de Cordoba. G. Charles le considère comme un synonyme de Gymnocalycium monvillei ssp monvillei. Le groupe de travail AGG considère ce taxon comme valide.

5) U. Creutzburg rattache également à cette espèce Gymnocalycium rosanthemum

Le taxon Gymnocalycium monvillei ssp achirasense (et ses nombreuses formes dérivées) a fait l’objet d’une nouvelle combinaison pour devenir Gymnocalycium horridispinum ssp achirasense (H. Till & Schatzl ex H. Till) Charles.

Le groupe de travail AGG lui conserve son rang infraspécifique à Gymnocalycium monvillei. Il en est ainsi pour :

Gymnocalycium monvillei ssp achirasense (H. Till et Schatzl ex H. Till) H. Till
Gymnocalycium monvillei ssp achirasense f. villamercedense H. Till et G. Neuhuber
Gymnocalycium monvillei ssp achirasense v. chacrasense G. Neuhuber
Gymnocalycium monvillei ssp achirasense v. echninatum G. Neuhuber
Gymnocalycium monvillei ssp achirasense v. kainradiae G. Neuhuber
Gymnocalycium monvillei ssp achirasense v. orientale G. Neuhuber
Gymnocalycium monvillei ssp horridispinum (Frank ex Till) H. Till

Un certain nombre de taxons disponibles dans le commerce mais non évoqués par G. Charles, seront illustrés ci-dessous sans que leur position dans la taxonomie ne soit précisée.


Gymnocalycium monvillei

Gymnocalycium monvillei

Gymnocalycium monvillei
Origine Durand

Gymnocalycium monvillei.

Gymnocalycium monvillei. Même sujet.

Gymnocalycium monvillei

Même sujet, détail


Gymnocalycium monvillei

Gymnocalycium monvillei
Origine Fontaine


Gymnocalycium monvillei P 6

Gymnocalycium monvillei P 6. El Hongo, Cordoba, Argentine

Gymnocalycium monvillei P 6. El Hongo, Cordoba, Argentine.
Sujet de 15 ans, origine H. Kuentz, réf. 2003/1815

Gymnocalycium monvillei ssp monvillei P 6.

Gymnocalycium monvillei ssp monvillei P 6. Même sujet.


Gymnocalycium monvillei RFPA 319.01

Gymnocalycium monvillei RFPA 319.01

Gymnocalycium monvillei RFPA 319.01. 4km E Tala Canadá – R28, Cordoba, 1445 m.
Sujet de 4 ans issu d’un semis de graines collectées dans la nature par LAROZE A. et HERIOT F.


 Gymnocalycium monvillei ssp brachyanthum (brachyanthum)

Gymnocalycium brachyanthum GN 77/1184

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum GN 77/1184). R3, San Luis, Argentine, 1320 m
Sujets de 7 ans issus de semis Kakteen Piltz, réf. : 2007/4610

Coupe longitudinale d'une fleur

Coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium monvillei ssp gertrudae v. confusa GN 88-102/257

Bien qu’acheté sous ce nom, il semble bien que ce specimen soit un hybride avec Gymnocalyium achirasense comme me l’a signalé Gert Neuhuber que je remercie.

Gymnocalycium brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257. Colonel Pringles, San Luis, Argentina 1200m.
Origine H. Kuentz

Gymnocalycium brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257)
Autre sujet du même semis 4 ans plus tard

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257)

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257)


Gymnocalycium monvillei (multiflorum)

Gymnocalycium multiflorum

Gymnocalycium monvillei (multiflorum)
Origine H. Kuentz

Gymnocalycium multiflorum

Gymnocalycium monvillei (multiflorum)
Origine Fontaine

Gymnocalycium multiflorum

Gymnocalycium monvillei (multiflorum) Même sujet


Gymnocalycium monvillei (schuetzianum)

Gymnocalycium schuetzianum

Gymnocalycium monvillei (schuetzianum)
Origine : Serres exotiques du Forez

Même sujet, détail

Gymnocalycium monvillei (schuetzianum) Même sujet, détail

Gymnocalycium schuetzianum

Gymnocalycium monvillei (schuetzianum) Coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium monvillei (rosanthemum)

Gymnocalycium rosanthemum

Gymnocalycium monvillei (rosanthemum)
Origine Adaria Garden