Gymnocalycium hamatum Ritter et Y.Itô (Invalide)

Sous-genre : Muscosemineum

Espèce non reconnue par Graham Charles
Espèce non reconnue par Detlev Metzing
Espèce non reconnue par « The Plant List »

qui la met en synonymie avec Gymnocalycium marsoneri Fric ex Y.Itô

 

 

Gymnocalycium hamatum est mis en synonymie avec Gymnocalycium marsoneri ssp megatae par Graham Charles sans justifier précisément ce choix.

Dans leur classification du Genre Gymnocalycium, H. Amerhauser et W. Till considèrent que le taxon Gymnocalycium hamatum R. Ritter est valable et est rattaché à l’agrégat “Schickendantziana

Ce taxon a été décrit comme solitaire (non cespiteux), globulaire aplati, 6 à 16 cm de diamètre, épiderme de couleur vert-gris, avec 9 à 16 côtes et des tubercules émoussés. Les aréoles ont entre 5 et 8mm de long, 3mm de large et sont séparées l’une de l’autre de 10 à 18mm, avec un lainage blanc à crème. Les épines, toutes radiales, au nombre de 5 à 9 et de 15 à plus de 20mm de long, en forme de poinçon, brun-jaune pâle, incurvées et à leur extrémité encore plus fortement incurvées en forme de crochet, d’où le nom spécifique. Les fleurs apparaissent autour des flancs, loin de l’apex, 5cm de long, blanche avec une raie médiane rose. Le fruit est rougeâtre, avec une pruine bleue, fusiforme, 25 à 30mm de long, 15 à 20mm de large, avec une pulpe rosâtre.

Conseils spécifiques de culture :
Comme tous les taxons de cette sous-espèce il est difficile à cultiver. Durant la saison de croissance, il pousse dans un environnement ombragé avec des températures élevées et des pluies abondantes. Ces conditions ne sont pas aisées à reproduire sous nos latitudes. On veillera donc à les maintenir à l’abri du soleil direct tout en leur donnant le maximum de chaleur ainsi qu’un arrosage abondant.
Gymnocalycium hamatum FR 819.

Gymnocalycium marsoneri ssp megatae (hamatum FR 819). Palos Blancos, Tarija, Bolivie.
Sujet de 7 ans, issu d’un semis de graines Kakteen Piltz ref. :2006/5025

Gymnocalycium hamatum FR 819.

Gymnocalycium marsoneri ssp megatae (hamatum FR 819). Même sujet à 8 ans.