Gymnocalycium friedrichii ssp tumaemulticostatum I. Milt

Sous-genre : Muscosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)
 
 
 

 Ce taxon a été publié par Ivan Milt dans la revue  Cactaceae etc. (Slovaquie) 1/2018, p. 7 – 9.

Sa description trouvée sur le site tchèque d‘I. Milt est la suivante :

Tige simple, 7 – 10 cm de diamètre, 4 – 6 cm de hauteur, colonnaire et jusqu’à 10 cm de hauteur, sphérique plate avec calotte approfondie,  tiges rarement cespiteuses. L’épiderme est vert foncé, granuleux, avec un ton noir-violet prononcé, les tiges rougissent à la lumière directe du soleil. Racines poilues. Côtes de 14 à 18, droites verticales, au sommet 3 à 4 mm de hauteur, à la base de la tige jusqu’à 2 (-2,5) cm de large, 1,5 – 2,5 cm de haut, très nettes, légèrement ondulées entre les aréoles. Les côtes sont nettement marquées par des bandes en relief partant de l’aréole et allant jusqu’aux sillons intercostaux. Elles sont légèrement incurvées vers le haut, le bord supérieur de la bande est vert blanchâtre, le bord inférieur de la bande va du noir-violet au noir-brun. Sillons verticaux entre les côtes légèrement ondulés.
Aréoles rondes à légèrement ovales, de 1,5 à 2 mm de diamètre, avec feutre ondulé blanc qui devient gris. Epines latérales 3 – 5 (-7) aciculaires, fortement saillantes, espacées de façon radiale, le plus souvent légèrement dirigées vers le haut, de 0,7 à 1,5 cm de long. Toutes les épines sont grises avec les extrémités marron.
Fleur de 5,5 cm de hauteur à l’anthèse d’environ 4,2 cm de largeur, blanche. 2,4 à 2,8 cm de long, 2,5 mm d’épaisseur à la base, 5 mm d’épaisseur au sommet, vert émeraude, brillant, avec environ 8 à 9 écailles de 3,5 mm de large et 2 hauteurs – 3 mm, écailles à base verte plus foncée, marges blanchâtres et plaque en forme de croissant brunâtre. Ovaire blanc, hauteur 2,1 à 2,3 cm, largeur 2 à 3,5 mm. Les parois de l’ovaire sont coupées en vert clair. Pétales extérieurs : les écailles situées au-dessus du tube se fondent doucement dans les pétales, initialement vert pâle extérieurement, avec des bords blancs et une extrémité brunâtre au-dessous du sommet en forme de clou. Ecailles de 1 à 2 cm de long, 4 à 5 mm de large, lancéolées. Pétales internes blancs, lancéolés, 1 – 2 cm de long, 4 – 5 mm de large. Stigmate blanc, hauteur 5-7 mm. Les anthères primaires à la base du réceptacle sont courtes et se penchent vers le troisième tiers de la protubérance. Les anthères secondaires se développent au niveau du stigmate, elles sont brun verdâtre clair et dépassent le stigmate. Filets blancs, jusqu’à 0,8 cm de long. Fruit vert, rouge lorsqu’il est mûr, hauteur de 5 – 7,5 cm, large de 0,8 – 1,2 (-1,8) cm, avec restes de pétales séchés, en forme de fuseau étroit.

Il est originaire de Bolivie, Santa Cruz, Ipitacuape.

Il se distingue du type par la formation de nombreuses côtes avec l’âge et des fleurs plus longues, par un fruit succulent beaucoup plus long et plus mince et par un habitat naturel complètement séparé.

Volker Schädlich, l’inventeur de ce taxon ne semble pas le distinguer du type, pas d’avantage que la variété angustostriatum.

Gymnocalycium friedrichii ssp tumaemulticostatum VoS 03-064

Gymnocalycium friedrichii ssp tumaemulticostatum VoS 03-064. Bolivia; Santa Cruz; Ipitacuape, north; 728 m.