Gymnocalycium orientale v. vikulovii Gapon et

Neuhuber

 

Sous-genre : Scabrosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Dans son n° 15 du mois de février 2016, le journal en ligne “The Cactus Explorer”, Victor Gapon et Gert Neuhuber publiaient leur réflexion sur Gymnocalycium achirasense et plus particulièrement sur le complexe “Gymnocalycium achirasense-orientale” dont ils proposent une nouvelle révision.

Les auteurs considèrent que Gymnocalycium achirasense var. orientale (Neuhuber) Gapon doit être érigé en une nouvelle espèce : Gymnocalycium orientale Neuhuber & Gapon.

Dans cette publication, ils distinguent une nouvelle variété de Gymnocalycium orientale (Gymnocalycium orientale var. vikulovii Gapon et Neuhuber).

Celle-ci provient des pentes orientales de la Sierra de Comechingones, Province de Cordoba, à une altitude de 1400-1600 m., le long de la route de Lutti à Merlo.

Ce taxon se distingue de l’espèce-type par une tige plus forte, luisante, un nombre plus important d’épines centrales (1-4) et radiales (9), une couleur plus claire des épines les plus puissantes (gris-clair, brun-clair, ivoire). Il pousse à une altitude supérieure à celle de l’espèce-type (600-900 m).

Des graines de ce taxon sont en cours de culture.