Gymnocalycium leeanum (Hooker) Britton et Rose

Sous-genre : Gymnocalycium ou Macrosemineum selon le taxon auquel on se réfère

Taxon non reconnu par Graham Charles
Taxon non reconnu par Detlev Metzing
Taxon non reconnu par « The Plant List »

qui la met en synonymie avec Gymnocalycium gibbosum (Haw.) Pfeiffer ex Mittler ?

 

 

Gymnocalycium leeanum est un taxon qui prête à confusion !

Sa première description (Echinocatus leeanus) remonte à 1845. Metzing est arrivé à la conclusion, en 1991, que Gymnocalycium leeanum était en fait apparenté à Gymnocalycium reductum et Gymnocalycium schatzlianum, provenant tous deux de la Province de Buenos Aires et dont il serait un synonyme. Il aurait par ailleurs une fleur blanche et non jaune ! Il maintient cette position dans sa dernière publication (2012). Sous cette acception, ce taxon appartiendrait donc au sous-genre Gymnocalycium.

Le groupe de travail AGG le met en synonymie avec : Gymnocalycium hyptiacanthum (Lem.) Britton et Rose, Gymnocalycium uruguayense v. leanum (Hooker) Prestlé nom. nud., Gymnocalycium netrelianum  (Monville ex Labouret) Britton et Rose pro parte, Gymnocalycium uruguayense (Arechavaleta) Britton et Rose pro parte.

Gymnocalycium leeanum ssp netrelianum, très rarement rencontré, n’est en fait qu’un synonyme de Gymnocalycium hyptiacanthum ssp netrelianum du sous-genre Macrosemineum.

Pour voir les différentes illustrations photographiques des divers taxons intitulés “leanum“, voir les pages :

Gymnocalycium reductum ssp leeanum (Hooker) Papsch

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp netrelianum (Monville ex Labouret) Meregalli

Gymnocalycium netrelianum (Monville ex Labouret) Britton & Rose