Gymnocalycium brachyanthum v. gertrudae

Sous-genre : Scabrosemineum

 

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

 

Les taxons :
* Gymnocalycium achirasense H Till et Schatzl nom inval KuaS 30(2): pp.25-28 (1979) Validé par H Till in KuaS 38(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium horridispinum Frank nom inval KuaS 14(1): pp. 8-10 (1963). Validé par H. Till in KuaS 28(8): p.191 (1987)
* Gymnocalycium monvillei (Lemaire 1838) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium brachyanthum (Gürke) Britton et Rose (1922)
* Gymnocalycium multiflorum (Hooker) Britton et Rose (1918)
* Gymnocalycium rosanthemum -Gymnocalycium Pfeiffer – Piante Grasse 5(1): 41 (1985)

sont étroitement liés par leur longue histoire et de multiples combinaisons nomenclaturales les ayant alternativement unis ou séparés. Il est donc utile de prendre connaissance de l’histoire de chacun de ces taxons et des nombreuses sous-espèces ou variétés pour mieux comprendre la vision actuelle des différents spécialistes qui n’ont pas une approche unanime sur leurs rangs taxonomiques respectifs.

Voici une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons : [table id=5 /]

En 1993, Till et Gert Neuhuber désignèrent un néotype pour les plantes provenant de la Sierra San Luis : Gymnocalycium monvillei ssp brachyanthum. Plus tard, en 1999, G. Neuhuber changea d’avis, abandonna ce néotype  et donna le nom de Gymnocalycium brachyanthum aux plantes  poussant près de Carlos Paz, Province de Cordoba et suggéra que ces plantes étaient synonymes de Gymnocalycium grandiflorum, un nom de Backeberg d’attribution incertaine.

Par la suite il nomma ces plantes Gymnocalycium monvillei ssp gertrudae v. confusa.

On retiendra donc de ce qui précède que ce taxon est mis en synonymie avec Gymnocalycium monvillei.


Gymnocalycium monvillei (brachyanthum ssp gertrudae GN 88-102/257)

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257)

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257). Colonel Pringles, San Luis, Argentina 1200m.
Semis de graines Kakteen Piltz réf. 2006/2053)


Gymnocalycium monvillei (brachyanthum ssp gertrudae v. confusa GN 88-102/257)

Bien qu’acheté sous ce nom, il semble bien que ce specimen soit un hybride avec Gymnocalyium achirasense comme me l’a signalé Gert Neuhuber que je remercie.

Gymnocalycium brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257). Colonel Pringles, San Luis, Argentina 1200m.
Origine H. Kuentz

brachyanthum v. Gymnocalycium gertrudae GN 88-102/257

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257)
Autre sujet du même semis 4 ans plus tard

Gymnocalycium brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257). Même sujet que ci-dessus, 6 ans plus tard.

Coupe longitudinale d'une fleur

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257). Coupe longitudinale d’une fleur

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257).

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257).
Sujet de 9 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2006/2653

Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257).

Probable hybride de Gymnocalycium monvillei (brachyanthum v. gertrudae GN 88-102/257).