Gymnocalycium baldianum (Spegazzini) Spegazzini

Sous-genre : Gymnocalycium

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 

 

 

Sans aucun doute le plus populaire des Gymnocalycium, ses caractéristiques sont telles qu’il se reconnait immédiatement lorsqu’il est en floraison grâce à la couleur rouge de ses fleurs, pouvant aller du rouge le plus profond à l’orange, voire au blanc, et celles-ci peuvent changer de couleur selon leur âge.

Ce taxon est mis en synonymie avec :
Gymnocalycium sanguiniflorum (Werdermann) Werdermann illustré dans la sous-page ci-dessous et que certains auteurs tchèques considèrent comme un taxon valide
Gymnocalycium raineri H. Till
Gymnocalycium schreiteri H. Till
Gymnocalycium venturianum (Fric) ex Backeberg.

Gymnocalycium baldianum est une plante d’altitude poussant au milieu de pelouses au sommet de la sierra de Ancasti centrale. G. Charles indique une gradation entre les plantes situées le plus au nord et en altitude, ayant des fleurs rouges avec un tube floral court, et celles poussant le plus au sud à une altitude d’environ 800m et dont les tons des fleurs seraient rosâtres.
Gymnocalycium baldianum est une espèce à grande variabilité qui est apparentée à Gymnocalycium amerhauseri et Gymnocalycium uebelmaniannum avec lesquels elle pousse dans un environnement similaire.

En 1992, Bercht trouva une plante à floraison blanche qu’il nomma Gymnocalycium baldianum v. albiflorum Bercht. Neuhuber et W. Till en firent en 1999 un synonyme de Gymnocalycium rosae qui est ici considéré comme une forme de Gymnocalycium kieslingii.
En outre, un nouveau taxon récemment décrit : Gymnocalycium kuehhasii pourrait être rattaché à Gymnocalycium baldianum v. albiflorum.

Conseils spécifiques de culture :
Tout comme Gymnocalycium andreae, ce taxon pousse dans des prairies au sol organique riche. Il requiert donc un substrat assez riche en matière organique et un arrosage régulier et soutenu durant sa période de croissance faute de quoi il se ratatinera et sera long à sortir de cet état. On veillera de plus à le protéger des rayons trop forts du soleil.

Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum

coupe longitudinale d'une fleur

coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum


Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum


Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum


Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum


Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum

Gymnocalycium baldianum


Gymnocalycium baldianum (raineri)

Gymnocalycium raineri STO 780

Gymnocalycium baldianum (raineri STO 780). Flanc ouest de la Sierra Graciana, Catamarca, Argentine


Gymnocalycium baldianum (schreiteri)

Gymnocalycium schreiteri L 439. Sierra Medina 1200-1500m), Tucuman, Argentine, 25/06/1970. Sujets d'un an issus d'un semis de graines L. Bercht réf. : 2013/4498

Gymnocalycium baldianum (schreiteri L 439).

Gymnocalycium schreiteri L 439.

Gymnocalycium baldianum (schreiteri L 439). Sierra Medina 1200-1500m), Tucuman, Argentine,


Gymnocalycium baldianum (venturianum)

Gymnocalycium baldianum (venturianum)

Gymnocalycium baldianum (venturianum)

 

Gymnocalycium baldianum (venturianum)

Gymnocalycium baldianum (venturianum) Même sujet

Gymnocalycium baldianum (venturianum)

Gymnocalycium baldianum (venturianum) Détail