Gymnocalycium michoga Fric ex Y. Ito

Sous-genre : Muscosemineum

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)

Gymnocalycium michoga a été succinctement décrit en 1928 dans le catalogue de Fric avec une origine douteuse : “St Jago”, pouvant peut-être correspondre à Santiago ?

Son lieu d’origine reste hypothétique. Les descriptions et illustrations montrent clairement qu’il est apparenté à Gymnocalycium schickendantzii avec lequel il est mis en synonymie par G. Charles.


En 2020, sous la signature de H. Till † et H. Amerhauser, la revue Gymnocalycium 33(2)2020 fait le point des connaissances sur ce taxon et l’érige en sous-espèce de Gymnocalycium schickendantzii : Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga (Fric) H. Till † & H. Amerhauser.

Il apparaît que son origine géographique se situe dans la Province de Santiago del Estero, département Pelegrini. Son aire de répartition se situe en bordure de l’aire de Gymnocalycium schickendantzii, ce qui justifie pour les auteurs le rang de sous-espèce attribué par eux.

Description :

Solitaire, sphérique lorsqu’il est jeune, sphérique à quelque peu étiré, de forme colonnaire lorsqu’il est âgé. 70-100 mm de haut, 60-80 mm de diamètre, vert foncé à vert brunâtre, parfois tacheté autour des mamelons, un apex souvent violacé, légèrement échancré, avec des épines saillantes .
Côtes 10-13, droites, à arêtes vives, divisées par de gros mamelons en forme de verrue avec des aréoles allongées gris clair (6×3 mm) sur la moitié supérieure. – épines 5-7, uniquement latérales, brun. Elles sont noir au sommet, puis couleur ébène avec des pointes brun rougeâtre à brun foncé, devenant finalement gris, mesurent 10-25 mm de long, très épineux, saillant.
Fleurs campaniformes ne s’ouvrant pas largement, jusqu’à 55 mm de long et 30 à 40 mm de diamètre, pétales extérieurs blanc avec une raie centrale vert ou alors rose clair avec une raie centrale vert-brunâtre ; pétales intérieurs blancs à rose clair.
Fruit ovale-rond, 18-20 mm de haut, 15-17 mm de large, vert-olive, rouge à maturité, pulpe blanche. Graines identiques à celles de l’espèce-type mais un peu plus petites.
Distribution : Argentine, Province Santiago del Estero, dans les terrasses du Rio Salado.
 
Cette sous-espèce diffère du type par une faible croissance, les plantes à l’âge de 40-60 ans, malgré le greffage et la culture minutieuse atteignent seulement 80-100 mm de haut, ainsi que par le fruit droit et court alors que les autres formes apparentées de Gymnocalycium schickendantzii ont des fruits généralement deux fois aussi long et souvent légèrement courbé.
 
Gymnocalycium michoga
Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga.
Sujet de 5 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2006/1477
Gymnocalycium michoga
Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga. Même sujet à 7 ans.
Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii (michoga). Même sujet à 7 ans.
Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga. Même sujet à 9 ans.
Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii (michoga). Même sujet à 10 ans.
Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga. Même sujet à 10 ans.
Gymnocalycium schickendantzii (michoga).
Gymnocalycium schickendantzii ssp michoga. Même sujet à 11 ans.