Gymnocalycium marekiorum I. Milt

Sous-genre : Muscosemineum

HUNT (New Cactus Lexicon – 2006) : Taxon non pris en compte
LODÉ (Taxonomy of the Cactaceae – 2015) : Taxon non pris en compte
CHARLES (Gymnocalycium in Habitat & Culture – 2008) : Taxon non pris en compte
TILL, AMERHAUSER & TILL (Gymnocalycium – 2008) : Taxon non pris en compte
Selon le tableau de Graham Evans publié par G. Charles dans The Cactus Explorer 21 (2018)
 
 
 

Ce taxon a été publié par I. Milt dans Cactaceae etc. (Slovaquie), 4/2017, p. 133-135. La description qui figure ci-dessous est issue du site tchèque tenu par I. Milt.

Ce taxon ressemble étrangement au Gymnocalycium eurypleurum. Il présente des côtes plates, un corps très arrondi et des fleurs rose pastel, qui ont un très long ovaire et un réceptacle long et étroit.

Tige simple, de 5 à 10 cm de diamètre, de 4 à 5 cm de hauteur, plus âgée, devient aplatie-sphérique avec cime approfondie, cime initiale, tachetée parfois, individus parfois descendants, tiges vertes à gris-vert, parfois avec des reflets brun-violet, en particulier au soleil. Racines poilues. Côtes au nombre de 6 à 9, directement verticales, au sommet environ 5 mm de large, à la base de la tige jusqu’à 2 cm de large, très plates, rarement avec un menton surélevé, dont les pics sont des aréoles, entre les aréoles, de légères encoches peu profondes. Entailles verticales entre les côtes bien droites, devant la base de la tige se confondant avec le corps.
Aréoles rondes à légèrement ovales, de 2-3 mm de diamètre, avec feutre gris. Épines marginales radialement irrégulièrement espacées, très saillantes, nombre 5 – 7, dont l’une est la plus longue dirigée vers le bas, jusqu’à 1,5 cm de long, aciculaire, droite ou très peu courbée, 0,8 – 1,5 cm de long. Toutes les épines possèdent une pointe brune.
Boutons floraux épais (type de fleur Gymnocalycium anisitsii), écailles à bords blanchâtres et pointes brunâtres. Fleur de 4 – 5,5 cm de hauteur, d’environ 3,5 cm de largeur, rose pastel. Un tube d’environ 2 cm de long, d’environ 5 mm de diamètre, puis jusqu’à 6,5 mm de diamètre. Vert extérieur brillant, avec 12 – 18 écailles de 2-3 mm de hauteur, écailles de base verdâtre, bord blanchâtre et tache brunâtre au-dessous des écailles. Ovaire blanc, 1,5 cm de haut, 2 mm de large. Parois ovales de 2 à 3 mm d’épaisseur, (vert émeraude). Pétales extérieurs : les écailles situées au-dessus du tube se fondent sans à-coups dans les pétales, qui sont initialement vert vif à l’extrémité rose brunâtre, atteignant 1,5 cm de long, 3 à 5 mm de large, s’élargissant légèrement vers le haut, lancéolés. Pétales internes rose pastel, lancéolés, 0,8 – 1,5 cm de long et 0,2 – 0,4 cm de large. Pistil long, 14 à 17 mm de hauteur, de couleur légèrement crème, 1,2 mm d’épaisseur. Stigmate crème. Les anthères sont brun clair en plusieurs séries, se penchant à l’intérieur de la fleur et recouvrant le stigmate qu’ils recouvrent. Filets blancs et vitreux.
Le fruit est initialement vert, de couleur rouge à maturité, de 2 à 4 cm de hauteur et de 1 à 2,5 cm de diamètre, avec restes séchés des pétales et écailles sèches. Le fruit s’ouvre dans le sens de la longueur. Graines du sous-genre Muscosemineum.

Origine : Bolivie, Santa Cruz, Villa Esperanza.

Dans la revue Schützania 12(2021)3, Volker Schädlich reconsidère totalement la position taxonomique de “Gymnocalycium damsii” et de tous ses infra-taxons. Il démontre que l’usage de ce taxon est “illégitime” car une description valide antérieure avait consacré l’usage de Gymnocalycium anisitsii pour des plantes répondant à la description ultérieure de “damsii“.

L’abandon de l’usage de damsii impose donc de réexaminer toutes les formes de Gymnocalycium qui lui ont été attribuées au fil des ans.

En 2017, Ivan Milt publiait dans le magazine slovaque CACTACEAE etc. le nouveau taxon Gymnocalycium marekiorum  Milt. Ce nom est prioritaire car la description a été faite selon les règles de la nomenclature. La description de Gymnocalycium marekiorum a été réalisée à l’aide du matériel de culture VoS 49, collecté en 2003 sans prendre en compte les données relatives aux caractéristiques spécifiques de la localité ni la variabilité de cette population. De plus, ce matériel avait été collecté par V. Schädlich en marge de l’aire occupée par ce taxon.

La publication de V. Schädlich vient donc apporter quelques précisions complémentaires sur le taxon Gymnocalycium marekiorum Milt et décrire 3 autres taxons infraspécifiques :

Selon les règles taxonomiques, le taxon initial est renommé : Gymnocalycium marekiorum subsp. marekiorum var. marekiorum Schädlich.

Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049)
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049). Bolivia; Santa Cruz; Villa Esperanza; 180 m.
Sujets de 18 mois issus d’un semis de graines Volker Schaedlich réf. : VoS 03-049
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049).
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049). Mêmes sujets à 3 ans.
 Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049). Mêmes sujets à 3 ans.
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049). Mêmes sujets à 3 ans.
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049)
Gymnocalycium marekiorum (spec. VoS 03-049). Détail.

Gymnocalycium marekiorum Vos 03-40

Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040. Bolivie, Santa Cruz, est de San José, 309 m.
Sujets de 20 mois issus d’un semis de graines L. Bercht réf. : 2017/2223 (acheté sous le nom de Gymnocalycium damsii ssp evae v. torulosum Vos 03-040)
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040. Même sujet à 3 ans
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040. Mêmes sujets
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040. Même sujet
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040
Gymnocalycium marekiorum VOS 03-040. Détail