Gymnocalycium bodenbenderianum fa sanjuanense (Till et Till) F. Berger, Amerhauser et Sedlmeier

Sous-genre : Trichomosemineum

 

 

Gymnocalycium riojense ssp. kozelskyanum var. sanjuanense Till Till & W. a été publié dans Gymnocalycium (4) 1991. Ce taxon a ensuite été recombiné, en 2014, en Gymnocalycium bodenbenderianum v. kozelskyanum fa sanjuanense (H. & W. Till) par F. Berger, Amerhauser et Sedlmeier dans leur publication dans Gymnocalycium 27(3) 1138 (2014).

Son habitat est localisé en Argentine, Province de San Juan, entre San José de Jachal et Niquivil, à 800 m d’altitude.

Description rapide : tige hémisphérique d’environ 70 mm de diamètre. Épiderme brun foncé à gris-vert. Racines courtes. Côtes : 13, séparées par de profonds sillons longitudinaux, larges à leur base de 16 à 20 mm, plates, courbées vers le haut, de légères excroissances carrées avec des mentons plus ou moins prononcés interrompent régulièrement ces côtes. Ces excroissances portent des aréoles rondes,un peu déprimées, mesurant 4 x 4 mm.
Épines 3, en forme de T, 12-15 mm de long, anguleuses, jeunes épines sombres de brun au noir, la plupart du temps changeant rapidement de couleur en s’éclaircissant et conservant seulement leur pointe sombre.
Fleurs : 52 mm de long, campaniformes, 32 mm de diamètre, les étamines sont  clairement agencées en deux séries. Les filets des étamines sont minces, environ 4 mm de long, vert, les anthères de couleur jaune, le pollen est jaune. Pistil d’environ 12 mm (15mm avec le stigmate) de long et 2 mm de diamètre, rose à la base, vert sur le haut, avec 13 lobes jaunes crèmes. Ovaire oblong en forme de cœur, de 15 mm de haut, 5 mm de large en haut, boucles séminales blanches. Graines brun clair.

Certains spécialistes considèrent que les différences d’avec la sous-espèce “kozelskyanum” sont mineures, voire inexistantes.

En 2014, F. Berger et Al. recombinent ce taxon en Gymnocalycium bodenbenderianum fa sanjuanense

En culture, ce taxon sera illustré ultérieurement.