Gymnocalycium uruguayense v. roseiflorum Y. Ito

Sous-genre : Macrosemineum

Taxon non reconnu par Graham Charles
Taxon non reconnu par Detlev Metzing
Taxon non reconnu par « The Plant List »
qui le met en synonymie avec Gymnocalycium hyptiacanthum subsp uruguayense (Arechav.) Meregalli

 

 

Graham Charles recommande d’utiliser dorénavant le taxon Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense (Arechavaleta) Meregalli en lieu et place du très connu Gymnocalycium uruguayense et toutes ses formes et variétés.

H. Till semble considérer comme valable ce taxon Gymnocalycium uruguayense v. roseiflorum Y. Ito.

Dans le nord de cette distribution existent des plantes à fleurs blanches ou roses. Dans ce dernier cas, la couleur est peu intense cependant. Les trois couleurs de fleurs peuvent co-exister sur les mêmes stations.

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum. Même sujet.

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v roseiflorum LB 651

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v roseiflorum LB 651. Arroyo Tres Cruces, Artigas, Uruguay
Origine Jan Paul Betlem

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum LB 651

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum LB 651

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum LB 651

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp uruguayense v. roseiflorum LB 651. Coupe longitudinale d’une fleur