Gymnocalycium tudae Y. Ito

Sous-genre : Muscosemineum

Espèce non reconnue par Graham Charles
Espèce non reconnue par Detlev Metzing
Espèce non  reconnue par « The Plant List »
qui la met en synonymie avec Gymnocalycium marsoneri Fric ex Y.Itô


 

Gymnocalycium tudae fait partie des trois espèces décrites en même temps par Y Ito mais toutes décriraient de simples variations d’une même espèce.

G. Charles propose donc de retenir Gymnocalycium megatae, le plus usité des trois, pour constituer sa sous-espèce : Gymnocalycium marsoneri ssp megatae.

H. Amerhauser et W. Till font de Gymnocalycium tudae Y. Ito, un synonyme de Gymnocalycium megatae Y. Ito, considéré comme un taxon valide.

Conseils spécifiques de culture :
Cette sous-espèce est certainement l’une des plus difficiles à cultiver. Durant la saison de croissance, elle pousse dans un environnement ombragé avec des températures élevées et des pluies abondantes. Ces conditions ne sont pas aisées à reproduire sous nos latitudes. On veillera donc à les maintenir à l’abri du soleil direct tout en leur donnant le maximum de chaleur ainsi qu’un arrosage abondant.
Gymnocalycium marsoneri ssp megatae (tudae v. marsoneri P230).

Gymnocalycium marsoneri ssp megatae (tudae v. marsoneri P230). Campo Quijano, 1100m, Salta, Argentina.
Origine Jan Paul Betlem