Gymnocalycium triacanthum Backeberg

Sous-genre : Trichomosemineum

Taxon non reconnu par Graham Charles
Taxon non reconnu par Detlev Metzing
Taxon non reconnu par « The Plant List »

 

 

 

Gymnocalycium triacanthum a fait l’objet d’une description considérée comme non valide.

La tige est haute et ronde, le diamètre le plus fort se situe aumilieu de la tige. Sa couleur est brunâtre à gris-cendré; nervures au nombre de 12, relativement plates, protubérances séparées par de très courts sillons transversaux; aréoles espacées d’environ 8-9 mm, au début un peu tomenteuses.
Les épines sont presque toujours au nombre de 3, rarement de 5, couleur corne grise, légèrement fléchis, une est dirigée vers le bas, plus ou moins adjacente à la tige.
Fleur d’environ 3,5 cm de long; ovaire avec le tube de 2,2 cm de long, conique à la base et très mince, parfois légèrement fléchi; sépales vert olive au milieu; pétales blancs.
Habitat : Argentine, Province de Catamarca, Sierra de Ancasti.

Il est mis en synonymie par G. Charles avec Gymnocalycium bodenbenderianum tandis que Detlev Metzing ne l’évoque pas.

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124).

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124). Sierra Ancasti, 600-700 m, Catamarca, Argentine
Origine Ets Durand

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124).

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124).
Même sujet quelques années plus tard

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124).

Gymnocalycium bodenbenderianum (triacanthum P 124).