Gymnocalycium schickendantzii (F.A.C. Weber) Britton et Rose

Sous-genre : Muscosemineum

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 

 

Gymnocalycium schickendantzii est l’espèce du genre la plus largement répandue en Argentine. Son aire de répartition s’étire du sud de la province de Salta au sud de la province de San Luis. Elle pousse sur des sols très sableux, à l’ombre d’autres végétaux, entre 200 m et 1600 m d’altitude. Du fait de la grande diversité de ses habitats, cette espèce est très variable et présente des formes multiples. Les côtes sont séparées par des tubercules marqués et les fleurs blanches ou rose-pâles au péricarpe allongé apparaissent à distance du méristème, sur des aréoles anciennes, latéralement. Dans la nature, des sujets de 80 cm de haut ne sont pas rares.

Deux sous-espèces structurent l’espèce Gymnocalycium schickendantzii :

1 – Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii abritant les synonymes

* Le taxon Gymnocalycium schickendantzii ssp bergeri publié en 2001 par Neuhuber concerne une population isolée qui occupe des forêts dans le nord de la distribution de la sous-espèce schickendantzii et à l’est de la sous-espèce delaetii. Cet habitat se situe à l’est de Rosario de la Frontera.
* Le taxon Gymnocalycium schickendantzii ssp periferalium publié en 2004 par Neuhuber décrit une petite variante produisant des fleurs à partir des aréoles situées en bas des côtes et provenant du nord-ouest de la Province de Cordoba.
* Le taxon Gymnocalycium schickendantzii v. pectinatum a été validé par Neuhuber alors qu’il avait été précédemment mentionné par Lambert. Je n’ai pas de détails sur ses caractéristiques morphologiques.
* Le taxon Gymnocalycium pungens correspond à une espèce décrite de manière invalide par Fleischer et commercialisée par Piltz sous la référence P 17 suivie par différentes lettres, chacune correspondant à une localité différente. Il s’agit d’une forme densément épineuse.

La distribution de cette sous-espèce est très large et correspond à la plus australe des espèces du sous-genre Muscosemineum. On la rencontre dans les Provinces de Salta au nord, San Luis au sud, Catamarca, La Rioja et San Juan. C’est aussi la plus communément rencontrée, au sein du genre, dans la nature. Elle est également remarquable dans le genre Gymnocalycium pour avoir une prédilection pour les étendues sableuses, à l’écart des rochers et les talus humides et préférer l’ombre des arbustes qui doit favoriser la germination des graines.

2) – Gymnocalycium schickendantzii ssp delaetii (K. Schumann) Charles ayant pour synonyme :

La sous-espèce delaetii est très proche morphologiquement parlant de la sous-espèce type et diffère simplement par un corps plus grand, applati et des côtes portant des sillons transversaux et des tubercules plus arrondis.
Sa répartition est plus restreinte que la sous-espèce schickendantzii et son aire est la plus septentrionale de l’espèce. On la rencontre au sud de la ville de Salta, poussant dans le bush en même temps que d’autres espèces de Gymnocalycium.

A noter que dans leur classification du Genre Gymnocalycium, H. Amerhauser et W. Till considèrent le taxon Gymnocalycium delaetii (K. Schumann) A.V.Fric comme un taxon valide.

Gymnocalycium schickendantzii.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii.
Origine Cactées de Saint Jean

Gymnocalycium schickendantzii.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii..
coupe longitudinale d’une fleur

Gymnocalycium schickendantzii.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii.
Origine Cactées de Saint Jean

Gymnocalycium schickendantzii.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii.. Même sujet.

Gymnocalycium schickendantzii.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii.. Même sujet.


Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c

Gymnocalycium schickendantzii P 17c

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c. Quebrada de Sebila, 1100 m, Catamarca, Argentine.
Sujet de 5 ans issus d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2007/4574

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c. Même sujet à 9 ans.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c.

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii P 17c. Autre sujet d’un même semis


Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii (michoga)

Gymnocalycium michoga

Gymnocalycium schickendantzii ssp schickendantzii (michoga)