Gymnocalycium reductum (Link) Pfeiffer ex Mittler

Sous-genre : Gymnocalycium

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
sous le taxon Gymnocalycium reductum (Link) Pfeiffer et Otto
 

 

Gymnocalycium reductum est structuré en deux sous-espèces :

  • Gymnocalycium reductum ssp reductum (Link) Pfeiffer ex Mittler et
  • Gymnocalycium reductum ssp leeanum (Hooker) Papsch.

1) La première sous-espèce, Gymnocalycium reductum ssp reductum, rassemble les taxons suivants :

  • Gymnocalycium mackieanum,
  • Gymnocalyciup gibbosum ssp ferdinandii,
  • Gymnocalycium gibbosum ssp gastonii,
  • Gymnocalycium gibbosum var. gerardii
  • Gymnocalycium gibbosum var. ventanicola,
  • Gymnocalycium gibbosum var. leucodictyon,
  • Gymnocalycium gibbosum var. caespitosum,
  • Gymnocalycium gibbosum var. nobilis

Les plantes poussant sous ce taxon se trouvent sur des emplacements rocheux dans la Sierra de la Ventana, proches de collines dans le sud de la Province de Buenos Aires. Cette distribution est encore étendue en direction de l’ouest par Gymnocalycium sibalii J. J. Halda et I. Milt., dans la Sierra de Chica et la Sierra de Lihuel Calel dans la Province de La Pampa.
Longtemps Gymnocalycium reductum a été traité par les auteurs comme le même taxon que Gymnocalycium gibbosum. Ce n’est qu’en 1982 que Kiesling rompait le lien avec Gymnocalycium gibbosum lorsqu’il décrivit les plantes originaires de la Sierra de la Ventana comme Gymnocalycium platense v. ventanicola. En 1995, Piltz continuait à affirmer que Gymnocalycium reductum était un synonyme de Gymnocalycium gibbosum. Il diffère de Gymnocalycium gibbosum par une forme plus élevée, une couronne plus épineuse et des fleurs plus grandes.

2) La seconde, Gymnocalycium reductum ssp leeanum, accueille :

Gymnocalycium schatzlianum Strigl et W. Till et diverses combinaisons telles que : Gymnocalycium leeanum, Gymnocalycium leeanum v. netrelianum Backeberg, Gymnocalycium reductum subsp. leeanum var. schatzlianum (Strigl & W. Till) Papsch comb. et stat. nov.
Le taxon Gymnocalycium mardelplatense semble bien devoir être également rattaché à cette sous-espèce de Gymnocalycium reductum.

Rausch découvrit cette plante en 1972 pensant qu’elle était apparentée à Gymnocalycium gibbosum. Les auteurs Strigl et W. Till, après avoir considéré que cette plante correspondait à Gymnocalycium hyptiacanthum, constatèrent après analyse plus approfondie qu’il n’en était rien et qu’il s’agissait d’une autre espèce qu’il nommèrent Gymnocalycium schatzlianum.
Cette plante est menacée dans la nature par les activités humaines, et notamment par l’élevage, qui exercent une pression sur la population déjà réduite. Elle pousse dans un substrat organique sur des pointements rocheux de la Sierra de Tandil, à environ 500 m d’altitude, dans le sud de la Province de Buenos Aires.

Comme indiqué à la rubrique Gymnocalycium gibbosum, on trouvera ci-dessous certains taxons pouvant être commercialisés sous l’appellation Gymnocalycium gibbosum mais reclassés ultérieurement, plus ou moins consensuellement, comme sous-espèce ou variété de Gymnocalycium reductum. On trouvera également ci-dessous des Gymnocalycium achetés sous le nom de Gymnocalycium platense mais que la dernière étude de W. Papsch dans Schütziana 6(2015)2 permet leur attribution sans équivoque à taxon Gymnocalycium reductum.

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14. Route 76, Sierra de la Ventana, C. Mambaches, 370-420 m, Buenos Aires.
Sujet de 6 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2007/4972

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14.
Même sujet

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14. Même sujet

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 14-14. Même sujet

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 014-014

Gymnocalycium reductum ssp reductum WP 014-014
Coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium reductum ssp reductum (achetés sous le nom de G. platense)

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense) Origine semis graines Aiaps

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense) Même sujet 2 ans plus tard

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense). Même sujet.

Gymnocalycium platense. Coupe longitudinale d'une fleur

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense). Coupe longitudinale d’une fleur

Gymnocalycium platense.

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense). Origine semis graines Aiaps

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense). Même sujet

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense). Même sujet, détail


 Gymnocalycium reductum ssp reductum (gibbosum ssp gastonii)

Gymnocalycium gibbosum ssp gastonii JPR 22-56

Gymnocalycium reductum ssp reductum (gibbosum ssp gastonii JPR 22-56). Cerro de la Ventana, Buenos Aires, Argentina 250-550m.
Sujet de 8 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2006/4733

Gymnocalycium gibbosum ssp gastonii JPR 22-56

Gymnocalycium reductum ssp reductum (gibbosum ssp gastonii JPR 22-56).
Même sujet

Gymnocalycium gibbosum ssp gastonii JPR 22-56.

Gymnocalycium reductum ssp reductum (gibbosum ssp gastonii JPR 22-56).
Même sujet.


Gymnocalycium reductum ssp reductum (sibalii JPR 77-173)

Gymnocalycium reductum ssp reductum (sibalii JPR 77-173)

Gymnocalycium reductum ssp reductum (sibalii JPR 77-173)