Gymnocalycium platense (Spegazzini) Britton et Rose

Sous-genre : Gymnocalycium

Espèce non reconnue par Graham Charles
Espèce non reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
Néotype déposé par Wolfgang Papsch
 

 

Gymnocalycium platense fait partie des quelques espèces insuffisamment décrites pour lesquelles il était impossible de mettre en relation un nom avec une illustration ou un sujet conservé dans une collection publique.

Dans ces conditions, G. Charles préconisait de ne plus utiliser ces taxons.

Wolfgang Papsch a publié en 2015 une précieuse mise au point dans Schütziana 6(2015)2 puis dans Schütziana 6(2015)3 dans lesquels il clarifie la genèse de ce taxon, lui attribue une origine géographique précise, autour de Las Sierras Bayas (Olavarria), Buenos Aires, et présente son modèle de spination en le comparant à celui de l’espèce la plus proche géographiquement : Gymnocalycium reductum.

Si Gymnocalycium reductum présente de nombreuses épines radiales (12 à 18) et plusieurs épines centrales (3 à  5), Gymnocalycium platense dispose quant à lui seulement de 3 paires d’épines radiales de longueur différentes et d’une plus forte et plus longue pointant vers le bas.

Dans la publication de Papsch citée plus haut (Schütziana 6(2015)3), ayant pour titre : Consequences of the Neotypification of Echinocactus platensis Spegazzini, celui-ci considère que les différences entre Gymnocalycium schroederianum et Gymnocalycium platense sont très légères en dépit du fait que la distance qui sépare ces deux populations est importante, tout autant que leur écologie.

Il passe en revue les différentes sous-espèces précédemment décrites de Gymnocalycium schroederianum.

  • S’agissant  de Gymnocalycium schroederianum ssp bayense, il considère que son allure générale (spination, fleurs,…) aussi bien se sa localisation, correspondent parfaitement aux caractéristiques de Gymnocalycium platense. Il en déduit que Gymnocalycium schroederianum ssp bayense est le plus récent synonyme de Gymnocalycium platense.
  • S’agissant de Gymnocalycium schroederianum ssp paucicostatum, cette sous-espèce diffère de la forme normale essentiellement par ses très longues épines pointant vers le haut.

Il conclut de cet examen que ces deux formes ont des apparences très proches bien que leurs habitats soient fortement disjoints. De ce qui précède et conformément aux règles de l’ICBN il propose la recomposition suivante :

Gymnocalycium platense (Spegazzini) Britton & Rose ssp platense ayant pour synonymes :

Gymnocalycium schroederianum ssp bayense Kiesling
Gymnocalycium hyptiacanthum sensu Papsch nom. illeg.

Gymnocalycium platense ssp schroederianum (Osten) Papsch comb. et stat. nov. ayant pour synonyme :

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp schroederianum Papsch nom. illeg.

Gymnocalycium platense ssp paucicostatum (Kiesling) Papsch comb. nov. ayant pour synonyme :

Gymnocalycium hyptiacanthum ssp paucicostatum Papsch nom. illeg.

A la lumière de ces travaux, il devient maintenant possible de donner une identité non équivoque à un certain nombre de plantes, vendues dans le commerce sous le nom de Gymnocalycium platense mais relevant sans le moindre doute du taxon Gymnocalycium reductum.
Detlev Metzing, dans son dernier ouvrage (2012) faisait de Gymnocalycium platense un synonyme de Gymnocalycium reductum, induit en erreur vraisemblablement par cette confusion.

Ci-dessous sont illustrés des « Gymnocalycium platense«  qu’il est à présent possible d’attribuer à Gymnocalycium reductum.

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense)
Origine semis graines Aiaps

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense)
Même sujet 2 ans plus tard

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense). Même sujet

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense). Même sujet.

Gymnocalycium platense. Coupe longitudinale d'une fleur

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense). Coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium platense.

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense).
Origine semis graines Aiaps

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense). Même sujet

Gymnocalycium platense

Gymnocalycium reductum (acquis sous le nom de platense). Même sujet, détail

Gymnocalycium reductum (platense)

Gymnocalycium reductum (platense) Même sujet à 11 ans