Gymnocalycium mostii (Gürke) Britton et Rose

Sous-genre : Scabrosemineum

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »

 

 

Gymnocalycium mostii est une grande et belle plante fréquemment vue dans les collections. Elle doit son succès à sa capacité à pousser rapidement, à une spination impressionnante, de couleur gris clair tranchant sur le corps vert foncé. Les fleurs ne sont pas en reste avec une gorge rose soutenu.

Selon Graham Charles, cette espèce est dotée de deux sous-espèces :

1) Gymnocalycium mostii (Gürke) Britton & Rose ssp mostii. Ce taxon abrite Gymnocalycium kurtzianum (Gürke) Britton et Rose en synonyme. La grande aire de distribution de cette sous-espèce s’étend de la Sierra Chica, juste à l’ouest de Cordoba à Dean Funes dans le nord et dans le nord-est proche de Santiago del Estero. Une population isolée dans le sud, près d’El Mirador, a été décrite comme Gymnocalycium mostii (Gürke) Britton & Rose var. miradorense H. Till & Amerhauser, var. nov. par H. Till et Amerhauser en 2002.
La forme typique pousse parmi les rochers à des altitudes comprises entre 500m et 1500m. Il est noté sa capacité à coloniser des milieux artificiels tels que les bordures de routes.
L’espèce type est caractérisée par une forte spination, habituellement 5 à 9 épines radiales et 0 à 1 épine centrale, de couleur grise.
A l’ouest, une population isolée que Till a décrite, comme Gymnocalycium mostii (Gürke) Britton & Rose subsp. ferocior Backebg. ex H. Till & Amerhauser, subsp. nov. en raison de sa forte spination (Till, H.; Amerhauser, H.: Revision des Gymnocalycium mostii – Aggregates – Teil 1: Gymnocalycium mostii (Gürke) Britton & Rose und seine Formen. – Gymnocalycium 15(1), p. 425–436 (2002)). Ce taxon est traitée par G. Charles comme une sous-espèce de Gymnocalycium castellanosii

2) Gymnocalycium mostii ssp valnicekianum (Jajo) Meregalli et Charles. Plusieurs taxons, ci-dessous, sont mis en synonymie avec cette sous-espèce. Cette sous-espèce se distingue de l’espèce type par une spination comprenant davantage d’épines mais de moindre épaisseur. Une illustration de ces plantes et certains détails sont accessibles au moyen des liens figurant ci-dessous.

Gymnocalycium valnicekianum Jajo
Gymnocalycium immemoratum Castellanos et Lelong
Gymnocalycium prochazkianum Sorma
Gymnocalycium valnicekianum ssp prochazkianum (Sorma) H. Till et Amerhauser
Gymnocalycium tobuschianum Schick
Gymnocalycium bicolor Schütz

L’aire de distribution de la sous-espèce Gymnocalycium mostii ssp valnicekianum et de ses synonymes occupe une zone au nord-est de Capilla del Monte. Celle-ci est située au nord de l’aire de Gymnocalycium mostii ssp mostii. Contrairement à cette sous-espèce, ces plantes poussent à l’abri du bush et pas particulièrement sur des emplacements rocheux.

3) Il faut évoquer ici l’existence du taxon Gymnocalycium mostii v. genseri dont le statut n’est pas très clair. Voir la page consacrée à ce taxon, ci-après où sont illustrés des sujets achetés sous le nom de Gymnocalycium mostii v. genseri

Pour le groupe de travail AGG, l’agrégat « Mostiana » s’organise de la manière suivante :


Gymnocalycium mostii ssp mostii

Gymnocalycium mostii ssp mostii

Gymnocalycium mostii ssp mostii
Origine Cactées des Combes


Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84. La Falda, Cordoba, Argentine
Sujet de 8 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2007/4236

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84.
Même sujet à 9 ans

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium mostii ssp mostii P 84

Même sujet, détail


Gymnocalycium mostii v. genseri

Gymnocalycium mostii v. genseri P 380. Même sujet

Gymnocalycium mostii v. genseri P 380.

Gymnocalycium mostii v. genseri P 380.

Gymnocalycium mostii v. genseri P 380.