Gymnocalycium coloradense F. Berger spec. nov.

Sous-genre : Scabrosemineum

Espèce non reconnue par Graham Charles
Espèce non reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 

 

 

Gymnocalycium coloradense est publié par F Berger dans la revue « Gymnocalycium » (Berger, F.: Ergebnisse langjähriger Pflanzenstudien und Beobachtungen an den heimatlichen Standorten. Eine beachtenswerte Sippe aus der Sierra de Los Colorados, Prov. La Rioja, Argentinien – Teil 4: Gymnocalycium coloradense F. Berger spec. nov. – Gymnocalycium 19(4), p. 691-696 (2006)).

Rapide description :
Sphérique, il est décrit comme pouvant mesurer jusqu’à 140 mm de haut et jusqu’à 120 mm de diamètre, l’épiderme est vert-gris, mat.
Les côtes sont au nombre de 8 à 12 (- 14).
Les aréoles portent une laine blanc-cassé qui peut disparaître avec l’âge.
Les épines, de 5 à 7 (- 9), pour la plupart disposées par paires, (20 -25) 35-45 mm de long, aplaties, rigides, disposées radialement légèrement courbées ou droites, brun clair à gris mat et aux pointes brunes. On note également habituellement une épine centrale, rarement 2. Sur les plantes âgées on peut en rencontrer jusqu’à 3.
Les fleurs sont de couleur blanc, soyeux brillant, en forme d’entonnoir, 35-40 mm de long et 40 mm de diamètre, à peine parfumées, à la gorge rose.
Les pétales extérieurs largement lancéolés, blanc, 25 mm de long, 8 mm de large à la base de 3 mm avec un reflet rose.
Les écailles externes sont allongées, vert-olive avec des marges blanches. Les pétales intérieurs sont lancéolés, blanc, longs de 18 mm, 6 mm de large, rose à la base.
Il provient du sud de la Sierra de los Colorados, à une altitude de 700 – 900 m, dans la province de La Rioja en Argentine.

Ludwig Bercht le propose dans sa liste de graines 2011/2012, sous les références :
2413 avec le numéro de collecte : STO 87-11. Ces mêmes graines étaient proposées dans son catalogue 2007, sous la référence 1541.

Le statut de ce taxon est pour le moins confus à ce jour. Detlev Metzing le met en synonymie avec Gymnocalycium rhodantherum . Ce taxon présente également des similitudes avec Gymnocalycium castellanosii dont les graines diffèrent cependant assez fortement, ce qui a permis à F. Berger de le distinguer très clairement de Gymnocalycium castellanosii.

Gymnocalycium rhodantherum (coloradense STO 11).

Gymnocalycium rhodantherum (coloradense STO 11). Los Colorados, La Rioja, Argentine.
Sujets de 2 ans issus de semis de graines L. Bercht réf. : 2012/2413