Gymnocalycium chiquitanum Cardenas

Sous-genre : Microsemineum

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 
 

 

A noter : la classification du Genre Gymnocalycium parue dans Gymnocalycium 26(3)2013:1085:1094 attribue les taxons Gymnocalycium chiquitanum, Gymnocalycium eurypleurum et Gymnocalycium paediophilum à l’agrégat « Chiquitana » du sous-genre Muscosemineum !

Gymnocalycium chiquitanum est une espèce très variable, notamment au niveau de la spination qui peut aller du jaune clair au presque noir, mais qui reste cependant facilement identifiable grâce à un épiderme vert clair brillant et une floraison de couleur rose, les fleurs sont en forme d’entonnoir. Le diamètre maximal observé dans la nature est de 15 cm pour une seule tête. Schädlich explique que les plantes rencontrées à l’ouest de San José sont identiques en tout point avec celles de la localité type, à l’est, exceptée leur tige qui est plus grande et les épines droites et plus courtes.

Il pousse dans le chaco bolivien parmi les herbes et sous les fougères, dans un environnement chaud, à une altitude de 440 à 650 m. Les étés y sont particulièrement chauds. On le rencontre le long de la Serrania de San José, près de la ville de San José de Chiquitos, dans le département de Santa Cruz en Bolivie.

Le taxon Gymnocalycium hammerschmidii (Backeberg) Till, dont la description a été invalidée, est mis en synonymie avec cette espèce par G. Charles tandis que H.Till et Al. l’avaient recombiné en 2008 en en faisant une variété de chiquitanum : Gymnocalycium chiquitanum var. hammerschmidii (Backeb.) H. Till, comb. nov. dans l’article : Till, H; Amerhauser, H.; Till, W.: Neuordnung der Gattung Gymnoclaycium – Teil II. – Gymnocalycium 21(Sonderheft), p. 815-838 (2008).

Conseils spécifiques de culture :
Il ne présente pas de difficultés particulières en culture mais pourrait nécessiter un peu plus de chaleur en hiver dans nos collections et un arrosage adéquat durant l’été. Pour information tous mes Gymnocalycium passent l’hiver sans dommage à la température minimale de + 5°c. Une année la température est descendue plusieurs fois à + 2°c sans dommages pour aucune espèce.
Gymnocalycium chiquitanum

Gymnocalycium chiquitanum.
Origine P. Richaud

Gymnocalycium chiquitanum

Gymnocalycium chiquitanum
Origine Durand

Gymnocalycium chiquitanum

Gymnocalycium chiquitanum
Origine P. Richaud


Gymnocalycium chiquitanum KK 821

Gymnocalycium chiquitanum KK821

Gymnocalycium chiquitanum KK 821. Santa Anna, 400 m, San Jose, Bolivie.
sujet de 6 ans issu d’un semis de graines Mesa Garden réf. : 2007/461

Gymnocalycium chiquitanum KK 821

Gymnocalycium chiquitanum KK 821. Même sujet à 8 ans

Gymnocalycium chiquitanum KK 821

Gymnocalycium chiquitanum KK 821. Même sujet.

Gymnocalycium chiquitanum KK 821

Gymnocalycium chiquitanum KK 821 à 10 ans

Gymnocalycium chiquitanum KK 821

Gymnocalycium chiquitanum KK 821


Gymnocalycium chiquitanum (hammerschmidii)

Gymnocalycium hammerschmidii

Gymnocalycium chiquitanum (hammerschmidii)

Gymnocalycium hammerschmidii

Gymnocalycium chiquitanum (hammerschmidii)