Gymnocalycium chacoense Amerhauser

Sous-genre : Pirisemineum

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 
 

 

Découverte récemment (1986), publiée en 1999 (Gymnocalycium chacoense Amerhauser spec. nov.
Amerhauser, H.: Gymnocalycium chacoense, eine bemerkenswerte neue Art aus Südostbolivien. – Gymnocalycium 12(4), p. 301–304 (1999
)), revue en 1995 car extrêmement localisée, cette espèce est étroitement liée à Gymnocalycium paediophilum et à Gymnocalycium chiquitanum. Le New Cactus Lexicon la mettait d’ailleurs en synonymie avec ce dernier.

Le type nomenclatural provient de Bolivie, Département de Santa Cruz, sur les pentes du Cerro San Miguel, à 790 m d’altitude.

G. Charles et Detlev Metzing estiment cependant que des différences suffisamment importantes lui permettent de revendiquer le statut d’espèce à part entière. Des fleurs vraiment plus petites, de couleur blanche à rose devenant parfois rouge à maturité et une spination également bien plus fine, dense et hérissée, de couleur dorée, lui confèrent une identité distincte.

Ce Gymnocalycium est connu sur une seule station sur le Cerro San Miguel, près du Fortin Ravello, Santa Cruz en Bolivie. L’habitat est caractérisé par des falaises abruptes et assez inaccessibles et cette espèce pousse sur le rocher à une altitude de 800 m.

Description
Tige globuleuse large, 40-75mm de haut et 55-80mm de diamètre, avec l’âge devenant fortement cespiteuse, formant des groupes de 15-25 rejets, racines peu profondes, fibreuses. Epiderme vert-clair, légèrement brillant, côtes 8-12, droites, généralement arrondies, tubercules peu prononcés.Aréoles rondes de 3mm de diamètre, espacées de 14-15mm, feutre blanc-jaunâtre persistant sur les jeunes pousses puis disparaissant. 7-9 épines radiales de 8-10mm de longueur pour les plus longues, les épines moyennes 16-19mm, les plus faibles 13-15mm et 3 épines centrales mesurent 16-21mm de long, s’éloignant de la tige, se redressant légèrement. Les nouvelles épines sont jaune vif avec l’extrêmité brunne, avant de devenir grises. Toutes les épines sont minces, hérissées, rigides mais élastiques.Les fleurs émergent près de l’apex, elles sont en forme d’entonnoir effilé, généralement très nombreuses, (25)35-45mm de long, 20-32mm de diamètre, blanc à rose pâle, avec la gorge brun-jaunâtre.
L’ovaire est globuleux aplati, 3mm de haut, 4 mm de large, rose-magenta , avec de nombreuses écailles, sans poils ni épines. Ecailles demi-rondes, roses avec une large bordure plus pâle. Les pétales extérieurs spatulés, 15-18mm de long, rose-magenta clair, avec une large bordure blanchâtre, les extrêmités courbées à l’extérieur, les pétales intérieurs lancéolés, 18mm de long, 6mm dans la partie la plus large, blanc-laiteux.
Filaments minces, jaune-verdâtre pâle, insérés sur l’ensemble de la paroi du tube, 9mm de long, plaqués contre la paroi, le tiers supérieur incurvé, surplombant le style. Anthères ovales, 1 x 0,5mm de diamètre, pollen jaune. Style de 7mm de long, stigmate de 9mm de long et 1,1mm de large, jaune-verdâtre clair, surplombé par le dernier rang d’anthères. Stigmate composé de 7 lobes blancs.
Ovaire 2mm de haut, 2,5mm de diamètre, rond, la pointe coupée, paroi blanche, de nombreuses graines blanches funiculées.Fruit petit, juteux puis sec, 6-8mm de haut, 4,5mm de large, vert. Graines collées ensemble dans une masse gélatineuse. Graines petites 1mm de long, 0,7mm de large, brun-rouge, brillantes, avec de nombreuses verrues, la région du micropyle légèrement oblique.
Conseils spécifiques de culture :
Dans ma collection et compte tenu des conditions de culture offertes, cette espèce ne présente aucune difficulté pour pousser. Toutefois, la nature de son habitat pourrait suggérer qu’il serait sensible au froid. Cependant il supporte chaque hiver une température minimale de 5°c.
Gymnocalycium chacoense

Gymnocalycium chacoense. Cerro San Miguel, Santa Cruz, Bolivie
Sujet de 4 ans issu d’un semis de graines Kakteen Piltz réf. : 2006/4730

Gymnocalycium chacoense

Même sujet à 8 ans.

Gymnocalycium chacoense

Gymnocalycium chacoense. Même sujet à 9 ans.

Gymnocalycium chacoense.

Gymnocalycium chacoense. Même sujet à 12 ans

Gymnocalycium chacoense

Gymnocalycium chacoense. Autre sujet d’un même semis, plus cespiteux.

Gymnocalycium chacoense. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium chacoense. Même sujet à 10 ans.

Gymnocalycium chacoense

Gymnocalycium chacoense à 10 ans

Gymnocalycium chacoense. Détail.

Gymnocalycium chacoense. Détail.

Gymnocalycium chacoense

Coupe longitudinale d’une fleur


Gymnocalycium chacoense VoS 06-260

Gymnocalycium chacoense VoS 06-260

Gymnocalycium chacoense VoS 06-260. Santa Cruz, Cerro Miguel, 564 m, Bolivie.
Sujet de 7 ans issu d’un semis de graines Volker Schaedlich