Gymnocalycium calochlorum (Bödeker) Ito

Sous-genre : Gymnocalycium

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »
 

 

 

Dans son ouvrage, Graham Charles met en synonymie ce taxon avec Gymnocalycium proliferum Backeberg (dont Backeberg admettait qu’il ne pouvait s’agir que d’une variété de Gymnocalycim calochlorum) et Gymnocalycium parvulum ssp amoenum H. Till.

S’agissant de ce taxon, Lambert (2002) contestant l’application du nom Gymnocalycium parvulum, érigea ce taxon au rang d’espèce Gymnocalycium amoenum mais les illustrations de son article figurent des plantes ressemblant d’avantage à Gymnocalycium taningaense tandis que celles de Till sont clairement des formes de Gymnocalycium calochlorum.

Il note également sa similitude avec Gymnocalycium capillaense, particulièrement la similitude de leurs graines et indique que ce dernier a une tige plus petite ainsi que des épines plus nombreuses et plus fines.

Gymnocalycium calochlorum est fréquent sur une large zone de la Sierra de Cordoba et peut être abondant localement.


 Gymnocalycium calochlorum P 109

Gymnocalycium calochlorum P 109

Gymnocalycium calochlorum P 109. Origine H. Kuentz

Gymnocalycium calochlorum P 109

Même sujet que ci-dessus


 Gymnocalycium calochlorum LB 1357

Gymnocalycium calochlorumLB 1357

Gymnocalycium calochlorum LB 1357. quelques kilomètres à l’Est de Pozo del Algarrobo, Cordoba, 1000 m, Argentine.
Sujets de 6 ans, issus d’un semis de graines L. Bercht réf. : 2007/1435

Gymnocalycium quehlianum LB 1357

Mêmes sujets que ci-dessus.

Gymnocalycium calochlorum LB 1357.

Gymnocalycium calochlorum LB 1357. Mêmes sujets un an plus tard.

Gymnocalycium sanluisense P 103b. Même sujet à 9 ans

Gymnocalycium sanluisense P 103b. Mêmes sujets à 11 ans