Gymnocalycium berchtii Neuhuber

Sous-genre : Gymnocalycium

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce non reconnue par « The Plant List »
qui la met en synonymie avec Gymnocalycium parvulum (Speg.) Speg
 
  

 

Découvert en 1989, par Ludwig Bercht, Gymnocalycium berchtii a été décrit en 1997 par Neuhuber (Gymnocalycium berchtii Neuhuber spec. nov.Neuhuber, G.: Eine in den Sammlungen Europas bereits gut bekannte aber unbeschriebene Art aus der Provinz San Luis / Argentinien: Gymnocalycium berchtii. – Gymnocalycium 10(3), p. 217–220 (1997)). Cette espèce est donc d’introduction récente dans les collections bien que ses avantages soient nombreux : facile de culture, florifère dès le plus jeune âge et restant de taille réduite… Sa floraison va d’un blanc sale à un rose pâle.

Ce taxon se caractérise par une tige solitaire, plate ou discoïde, de 20 à 60 mm de diamètre, son épiderme est de couleur gris-noir ou noir-brun plus ou moins recouvert d’une pruine blanche. L’épiderme peut prendre une couleur violette lors qu’elle est fortement exposée au soleil. La tige porte de 7 à 9 côtes, droites,  sur des aréoles ovales, les épines sont droites, rare légèrement incurvées, mince, de 7 à 10 mm de long, le plus souvent courbées sur la tige, brun foncé à noir, brun rougeâtre ou à peine grisâtre vers les extrémités.

G. Charles rattache à cette espèce le taxon Gymnocalycium nataliae en raison d’une part d’une origine géographique très proche des deux taxons et de différences légères entre chacun d’entre-eux. En outre, il se pourrait que le nouveau taxon : Gymnocalycium morroense soit également apparenté à cette espèce. Je les présente ici de manière séparée.

L’habitat de Gymnocalycium berchtii est situé au nord et au nord-ouest de Santa Rosa del Conlara, au sud de la Quebrada de los Chanares et ses environs à une altitude comprise entre 590 et 730 mètres, sur des roches métamorphiques (gneiss, micaschistes) Cette espèce pousse sur ou près de blocs rocheux particulièrement dans le substrat minéral peu profond contenu dans des strates verticales. Elle est protégée par un couvert d’arbustes plus ou moins dense.

Conseils spécifiques de culture :

On veillera à lui donner suffisamment de lumière pour qu’il développe une pruine cireuse grise du plus bel effet. Il pousse lentement et nécessite un substrat minéral, un arrosage modéré

Gymnocalycium berchtii GN 158-418

Gymnocalycium berchtii GN 158-418

Gymnocalycium berchtii

Gymnocalycium berchtii.
Ce sujet acheté sous le nom de Gymnocalycium berchtianum 493 LB 96 semble bien être un G. berchtii. Le field number ne correspond à rien.


Gymnocalycium berchtii (nataliae STO 868)

Gymnocalycium nataliae STO 868

Gymnocalycium berchtii (nataliae STO 868). Même sujet

Gymnocalycium nataliae STO 868

Gymnocalycium berchtii (nataliae STO 868). Même sujet