Gymnocalycium anisitsii (K. Schumann 1900) Britton & Rose

Sous-genre : Muscosemineum

Espèce reconnue par Graham Charles
Espèce reconnue par Detlev Metzing
Espèce reconnue par « The Plant List »

 

Certains spécialistes sont enclins à considérer Gymnocalycium anisitsii et Gymnocalycium damsii comme deux espèces distinctes.

G. Charles et Detlev Metzing ont fait le choix de les réunir sous une même espèce. Les distinguer n’est pas toujours facile compte tenu du fait que cette espèce est très variable mais aussi du fait de la longue histoire de ces espèces décrites au tout début du 20ème siècle et parfois nommées de façon peu pertinentes. De plus, sa culture depuis plus de 100 ans a pu favoriser la naissance de nombreux hybrides. A moins de disposer de plantes munies de références de collecte, il est difficile de faire la part des choses.

G. Charles s’interroge encore sur le statut de Gymnocalycium damsii et pense même que Gymnocalycium anisitsii et Gymnocalycium damsii pourraient être les formes extrêmes d’une même espèce particulièrement variable. Il a cependant décidé, pour préserver la stabilité, de maintenir le rang de sous-espèce aux taxons Gymnocalycium damsii et Gymnocalycium anisitsii. (voir les deux pages de sous-espèces ci-après)

 

Till et Amerhauser affirmaient, en 2003, que ces deux taxons sont deux espèces différentes et créaient dans leur article : Till, H.; Amerhauser, H.: Die Gymnocalycien des Gran Chaco und der Savannen aus Argentinien, Bolivien und Paraguay, 3. Zur Identität des Gymnocalycium anisitsii und den übrigen Taxa der Series (k) Periferalia. – Gymnocalycium 16(3), p. 523-532 (2003) une sous-espèce et deux variétés :

  • Gymnocalycium anisitsii (K. Schum.) Britton & Rose subsp. holdii Amerhauser, subsp. nov. dont le type provenait de Bolivie, Département de Santa Cruz, Serrania de San José, près du village d’El Tinto, à 300 m d’altitude.
  • Gymnocalycium anisitsii (K. Schum.) Britton & Rose var. griseopallidum H. Till & Amerhauser, var. nov. dont le type provenait de Bolivie, Département de Santa Cruz, poste militaire de Ravelo, à 270 m d’altitude.
  • Gymnocalycium anisitsii (K. Schum.) Britton & Rose var. pseudo-malacocarpus Backeberg ex Till & Amerhauser nov. var. dont le type provenait de : Bolivie, Département de Santa Cruz, près de Naranjos, à 235 m d’altitude.

Il ajoute à ces trois nouveaux taxons, les taxons suivants dans son agrégat Periferalia :

  • Gymnocalycium anisitsii subsp. holdii var. tucavocense Backeberg ex Till & Amerhauser) qui correspond à Gymnocalycium damsii var. tucavocense Backeberg nom. inval)
  • Gymnocalycium anisitsii subsp. volkeri Amerhauser

Ci-dessous, une tentative de classement chronologique montrant l’évolution de la perception que les spécialistes ont eu de chacun de ces taxons :

AnnéeEspèceSubspec.Var. et/ ou fma.modifié/combinéAuteur(s)
1922anisitsii(K. Schumann) Britton et Rose
1922damsii(K. Schumann) Britton et Rose
1963damsiivar. centrispinum2004Backeberg
1963damsiivar. rotundulum2004Backeberg
1963damsiivar. torulosum2004Backeberg
1963damsiivar. tucavocense2004 (anisitsii)Backeberg
1991damsiivar. multiproliferum1995 (anisitsii)P. J. Braun
1995anisistiimultiproliferum(P. J. Braun) P. J. Braun & Esteves
2003damsiievae2004Halda, Horácek & Milt
2003anisitsiivar. pseudo-malacocarpusBackeberg ex Till & Amerhauser
2003anisitsiivar. griseopallidumH. Till & Amerhauser
2003anisitsiivar. pseudomalacocarpusBackeberg ex Till & Amerhauser
2003anisitsiiholdiiAmerhauser
2004damsiievaevar. torulosumBackeb. ex H. Till & Amerhauser
2004damsiievaevar. rotundulumBackeb. ex H. Till & Amerhauser
2004damsiievaevar. centrispinumBackeb. ex H. Till & Amerhauser
2004damsiievaevar. boosiiAmerhauser
2004anisitsiivolkeriAmerhauser
2004anisitsiiholdiivar. tucavocenseBackeb. ex H. Till & Amerhauser
2005anisitsiidamsii(Schumann) G. Charles