Gymnocalycium andreae ssp matznetteri Rausch

Sous-genre : Gymnocalycium

 

Taxon non reconnu par Graham Charles
Taxon non reconnu par Detlev Metzing
Taxon non reconnu par « The Plant List »
qui en fait un synonyme de Gymnocalycium andreae
 
 

 Le taxon Gymnocalycium andreae (Bödecker) Backeberg subsp matznetteri Rausch, subsp nov , publié en 2000 (Till, H.; Rausch, W.: Drei neue Taxa aus der Gruppe des Gymnocalycium andreae. – Gymnocalycium 13(4), p. 377–380 (2000)) n’est pas reconnu par Graham Charles. La position de ce taxon semble incertaine et certains auteurs considèrent qu’il s’agit plutôt d’une sous-espèce de Gymnocalycium bruchii.

 Gert Neuhuber, en 2009, dans sa publication : Gymnocalycium bruchii (Speg.) Hosseus: Geografische und morphologische Radiation mit taxonomischer Gliederung. Teil 1. Gymnocalycium, 22(1), p. 847 recombine ce taxon en Gymnocalycium bruchii subsp. matznetteri (Rausch & H. Till) Neuhuber comb. nov.


Rapide description
La sous-espèce matznetteri diffère du type par la forme discoïdale applatie de sa tige, sa couleur gris-vert terne, son diamètre de 55-60mm peu cespiteuse, des côtes plus nombreuses : 8-12, couvertes de tubercules assez prononcés.
Aréoles ovales couvertes de peu de laine courte voire pas du tout. Épines dans les aréoles presque pectinées, 3-5 paires d’épines radiales, aigües, jusqu’à 10mm de long, apprimées sur le corps, une épine plus courte est dirigée vers le bas, sur les plantes âgées 1 épine centrale souvent oblique par rapport à l’apex, longue de 12 mm.Fleurs de 40mm de haut, diam 45mm, brillant, blanc à rose pâle avec la gorge blanc-crème à rose. Les fleurs femelles sont généralement plus petites que les fleurs mâles.
L’ovaire en forme de coupe, 8-10mm de haut, 10mm de diamètre, vert-sombre brillant avec des écailles arrondies, larges, vert-foncé brillant, au début 10mm de long et charnu. Pétales extérieurs linéaires à sommet arrondi, fortement courbés vers l’extérieur, vert brillant avec bordure blanche étroite à l’extérieur, blanc à l’intérieur. Pétales intérieurs lancéolés fortement courbés vers l’extérieur, vert clair avec une bordure blanche à l’extérieur, intérieur blanc brillant, parfois avec une base de rosé. Filets, anthères et style blanc-crème. Dans la fleur mâle, les trois rangées d’étamines du bas sont adjacentes au style. Cette sous-espèce n’a en commun avec la forme svecianum que la même couleur de fleur.
 
Gymnocalycium andreae ssp matznetteri WR 567a

Gymnocalycium andreae ssp matznetteri WR 567a, Los Gigantes, Cordoba, Argentine.
Sujets de 7 ans issus de graines de Kakteen Piltz réf. : 2005/1854

Mêmes sujets à 8 ans.

Mêmes sujets à 8 ans.

Gymnocalycium andreae ssp matznettri WR 567a. Même sujet un an plus tard.

Gymnocalycium andreae ssp matznettri WR 567a. Même sujet un an plus tard.